1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Nucléaire : Il faut construire une nouvelle génération de réacteurs, selon Royal
1 min de lecture

Nucléaire : Il faut construire une nouvelle génération de réacteurs, selon Royal

La ministre de l'Écologie a estimé qu'il fallait lancer la construction d'une nouvelle génération de réacteurs nucléaires.

La ministre de l'Écologie Ségolène Royal à Paris le 4 septembre 2014. (archives)
La ministre de l'Écologie Ségolène Royal à Paris le 4 septembre 2014. (archives)
Crédit : AFP / MIGUEL MEDINA
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le nucléaire est un "atout", dans la lutte contre les émissions de carbone, a estimé la ministre de l'Ecologie et de l'Energie, Ségolène Royal. Cependant, pour assurer la sécurité de ce mode de production de l'énergie, "il faut programmer la construction d'une nouvelle génération de réacteurs, qui prendront la place des anciennes centrales lorsque celles-ci ne pourront plus être rénovées", a-t-elle déclaré mardi 13 janvier.

Dans la construction d'une économie décarbonée, le nucléaire est un atout évident

Ségolène Royal

"Dans la construction d'une économie décarbonée, le nucléaire est un atout évident" et "il faut penser la demande nucléaire de manière intelligente dans un contexte de mix énergétique", a estimé la ministre dans une interview au magazine spécialisé Usine Nouvelle.

EDF "doit être capable de vendre à la Pologne du nucléaire mais aussi du renouvelable", a ajouté Ségolène Royal tout en soulignant la nécessité de "sortir du 'tout nucléaire'" et d'accélérer "la montée en puissance des énergies renouvelables".

En 2011, elle prônait la sortie du nucléaire dans 40 ans

Le projet de loi sur la transition énergétique porté par Mme Royal et en cours d'examen au Parlement prévoit une réduction de la part du nucléaire dans la consommation finale d'électricité à 50% à horizon 2025 contre 75% aujourd'hui.

À lire aussi

Pendant la primaire socialiste en 2011, Ségolène Royal avait exprimé le souhait de ramener le nucléaire "à une énergie d'appoint" et s'était prononcée pour une sortie du nucléaire en France à "échéance de 40 ans maximum".

Elle avait même promis d'abandonner la construction du futur réacteur EPR à Flamanville et d'en faire un site de recherche sur les techniques de démantèlement et les énergies renouvelables.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.