1 min de lecture Notre-Dame-des-Landes

Notre-Dame-des-Landes : EELV se réjouit de la mobilisation

Ecologie-Les Verts a condamné "les dégradations et les actes de violences en marge de la manifestation" contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Des manifestants opposés au projet d'aéroport de Notre-Dames-des-Landes, le 22 février. (archives)
Des manifestants opposés au projet d'aéroport de Notre-Dames-des-Landes, le 22 février. (archives) Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Bilan mi-figue mi-raisin pour EELV après la manifestation contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Europe Ecologie-Les Verts s'est en effet félicité du "succès de la mobilisation", samedi à Nantes, mais a condamné "les dégradations et les actes de violences en marge de la manifestation".
"EELV se réjouit du succès de la mobilisation", écrit le porte-parole du mouvement, Julien Bayou, dans un communiqué. "Il faut saluer la rencontre entre des dizaines de milliers de manifestants pacifiques et un cortège impressionnant de centaines de tracteurs venus des départements voisins. Cette mobilisation illustre la volonté commune de préserver ces terres agricoles et zones humides".

"Militant-e-s, élu-e-s et responsables d'EELV étaient présent-es en nombre pour réaffirmer leur opposition à ce projet absurde et d'un autre siècle, et demander son abandon définitif", souligne-t-il. EELV "déplore la présence d'éléments perturbateurs et condamne fermement les dégradations et les actes de violences en marge de la manifestation".

Plusieurs milliers de personnes mobilisées

"Nous espérons que la mobilisation, ainsi que les recours qu'EELV a déposés à la suite des recours des associations opposées au projet, auront raison de l'entêtement du gouvernement sur ce projet inutile", conclut Julien Bayou. Plusieurs milliers de personnes -voire des dizaines de milliers selon les organisateurs- ont manifesté samedi après-midi à Nantes pour réaffirmer leur refus du projet de transfert de l'actuel aéroport de la préfecture de Loire-Atlantique vers un terrain dans le bocage, à 17 km au nord de la ville, d'ici 2020.

Des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre, et les autorités dénombraient à 16H00 quatre blessés parmi les forces de l'ordre et une personne interpellée. "200 manifestants affrontent forces de l'ordre nous condamnons fermement, mais cela ne peut masquer 30000 mobilisés pacifiquement contre #nddl", a écrit dans un tweet le sénateur EELV de Loire-Atlantique Ronan Dantec.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Notre-Dame-des-Landes Info Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants