2 min de lecture Société

Note d'un commissariat de Paris sur les Roms : le maire du VIe a "alerté"

Le maire UMP du VIe arrondissement de Paris reconnaît avoir "alerté" sur la situation des Roms alors qu'une note interne au commissariat préconise de les "évincer systématiquement".

Le maire UMP du VIe arrondissement de Paris Jean-Pierre Lecoq, ici le 8 février 2014, a "alerté" sur les Roms (Archives)
Le maire UMP du VIe arrondissement de Paris Jean-Pierre Lecoq, ici le 8 février 2014, a "alerté" sur les Roms (Archives) Crédit : AFP / PIERRE ANDRIEU
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une note interne au commissariat du VIe à Paris préconise "d'évincer systématiquement" les Roms de l'arrondissement, a affirmé Le Parisien ce mardi 15 avril. Le maire UMP du VIe, Jean-Pierre Lecoq, a affirmé sur BFMTV qu'il avait "alerté" sur la situation. 

"J'ai alerté comme tous les maires le font - parce que c'est ma responsabilité, parce que mes administrés le voient - afin qu'on ne reste pas sans réagir devant des situations humaines absolument désastreuses qui comportent des risques sanitaires", a -t-il plaidé. "Laisser des enfants dormir sur la voie publique, ne serait-ce que quelques heures, c'est absolument inacceptable", selon lui.

Prendre le problème "à bras-le-corps"

"Je crois que la pire des choses serait de ne pas voir ce qui se passe non seulement à Paris dans tous les arrondissements mais également dans un très grand nombre de villes de France, avec depuis deux, trois ans l'afflux de ces populations qu'il ne faut pas stigmatiser mais qui sont bien une réalité", a-t-il assuré.

"Ça se traduit par des camps à l'extérieur des villes voire même parfois à l'intérieur de certains quartiers. Ca se traduit également par des opérations de mendicité faites avec des petits chiens et maintenant on voit apparaître des couples avec des enfants", selon lui. "On a vu des adultes qui mendiaient avec des enfants qui ne sont pas les leurs. Ce sont des filières mafieuses qui utilisent des êtres humains comme des esclaves", a-t-il dénoncé.

Alors qu'on lui demandait si "chasser d'un quartier à l'autre" les Roms "résoudra le problème", le maire du VIe arrondissement a répondu: "Je ne demande pas de les chasser d'un quartier à l'autre, je demande que le problème soit pris à bras-le-corps."

Demande d'enquête administrative

Dans un entretien à l'AFPTV, Jean-Pierre Lecoq dit espérer "que le préfet de police saura diligenter une enquête administrative pour savoir qui en est à l'origine des fuites". "La vraie question, c'est que je souhaite que le gouvernement français interroge ses homologues roumains et bulgares sur l'utilisation des fonds européens qui sont dédiés spécifiquement à ces populations", ajoute-t-il.

Selon Le Parisien, cette note, rédigée par un officier de police "sur instruction de la commissaire centrale", demande "dès à présent et jusqu'à nouvel ordre pour les effectifs du VIe arrondissement, de jour et de nuit, de localiser les familles roms vivant dans la rue et de les évincer systématiquement".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Roms Commissariat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants