1 min de lecture RTL sur la route

Nationale 7 : Tourves, l'ancienne bête noire des automobilistes

SUR LA ROUTE - Après Vienne, Valence, Montélimar et Cavaillon, "RTL" continue de descendre la Nationale 7. Ce vendredi 8 août, escale à Tourves (Var), le cauchemar des automobilistes avant l'arrivée de l'autoroute.

>
Tourves sur la Nationale 7 : l'ancienne bête noire des automobilistes Crédit Image : Laura Maucci | Crédit Média : Laura Maucci | Durée : | Date :
160x130 - Laura Maucci
Laura Maucci Journaliste RTL

Toujours sur la route des vacances, la voiture RTL affiche 360 kilomètres au compteur avant de faire étape à Tourves (Var) au nord de Toulon toujours sur la Nationale 7. 

Tourves a longtemps été le cauchemar des automobilistes, obligés de traverser le village pour aller sur la côte, ils devaient emprunter un virage très étroit. À lui tout seul il créait des kilomètres de bouchons!  Mais ça c'était avant. Avant l'arrivée de l'autoroute.

La rédaction vous recommande

Tous les Tourvains s'en souviennent. À commencer par le maire de Tourves, Paul Castellan : "C'est le tournant le plus sévère du village, il doit faire 5 mètres de large. Alors quand on passe, on replie les rétros et on prie pour qu'un camion n'arrive pas en sens inverse."

>
RECONSTITUTION DU BOUCHON DE TOURVES SUR RN7

Monique, une habitante, a de très bons souvenirs grâce au "bouchon tourvain" comme on l'appelle ici. "On voyait passer les vedettes qui venaient de Paris pour rejoindre la côte, raconte-t-elle. J'ai vu Luis Mariano, Jean Marais et Annie Cordy." 

>
Tourves sur la Nationale 7 : l'ancienne bête noire des automobilistes Crédit Média : Laura Maucci | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
RTL sur la route Tourisme Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants