1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Natation : une nouvelle moisson de médailles pour la France ?
4 min de lecture

Natation : une nouvelle moisson de médailles pour la France ?

Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

title_4197
title_4197

Natation : une nouvelle moisson de médailles pour la France ?

Les championnats d’Europe de natation démarrent ce lundi à Berlin. Affectée par les absences de Muffat et Lacourt, la France mise tout sur ses deux autres stars, Agnel et Manaudou. Mais la moisson de médailles s'annonce bien difficile. "Mon souhait est de remplacer le volume de médailles par des coups d'éclat", propose l'entraîneur en chef des Bleus, Romain Barnier. 

Il y a 4 ans, à l'Euro-2010, la France était entrée dans une dynamique de réussite avec un butin historique de 21 médailles, dont 8 en or. Puis ce furent  les JO-2012 à Londres, et 7 médailles dont 4 en or), et enfin les Mondiaux-2013, avec 9 nouvelles breloques dont 4 du plus beau métal. Ils étaient 30 nageurs en 2010. A Berlin, ils sont 43, dont beaucoup de jeunes recrues en manque d'expérience. Et sans Camille Muffat, retraitée, et Camille Lacourt et Frédérick Bousquet, blessés. 

Invité de RTL Midi : Francis Luyce, président de la Fédération Française de Natation.

La rédaction vous recommande

L'excès de sel ferait plus d'1,6 millions de morts par an dans le monde

L'excès de sel tue chaque année plus de 1,6 million de personnes dans le monde. C'est en tout cas ce qu'affirme une recherche américaine selon laquelle des campagnes pour en réduire la consommation seraient un bon moyen d'éviter un grand nombre de morts prématurées.

 "Il est établi que la consommation de niveaux élevés de chlorure de sodium fait grimper la tension artérielle, un risque majeur de maladies cardiovasculaires et d'accidents vasculaires cérébraux", souligne le Dr Dariush  Mozaffarian, président de la faculté de sciences de la nutrition à l'Université  Tufts, principal auteur de cette étude.

Ces chercheurs ont déterminé que la consommation quotidienne de sel dans le monde en 2010 était de 3,95 grammes en moyenne par personne, soit près du double des 2 grammes par jour recommandés par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Dans leur méta-analyse de plusieurs études cliniques, les auteurs ont constaté que le fait de réduire la consommation de sodium faisait baisser la tension artérielle chez tous les adultes, avec les effets les plus importants chez les personnes âgées, les Noirs et les sujets ayant des prédispositions à l'hypertension.

"Ces 1,65 million de morts représentent près de 10% de tous les décès dus à des maladies cardiovasculaires et aucun pays et peu de régions du globe sont épargnés", souligne le Dr Mozaffarian. 

Mais les chercheurs soulignent que les résultats de leur étude, basés sur des analyses d'urine pour déterminer les taux de sodium absorbés, pourraient sous-estimer la consommation dans le monde. Ils reconnaissent aussi le manque de statistiques dans certains pays.

 L'Institut américain de médecine (IOM) avait conclu dans un rapport en 2013 que la plupart des observations montraient un lien entre une consommation élevée de sel et les maladies cardiovasculaires.
Mais, l'IOM, qui fait autorité, relevait l'insuffisance des recherches pour savoir avec certitude si le fait de réduire le sel absorbé sous de 2,3 grammes par jour abaisserait le risque de pathologies cardiovasculaires dans la population.
Invité de RTL Midi : Pierre Meneton, chercheur à l'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale).

La rédaction vous recommande

Une rentrée à hauts risques pour le gouvernement

Plus de huit Français sur 10 ne font pas confiance au gouvernement de Manuel Valls pour améliorer la situation économique, selon un sondage Ifop-JDD publié dimanche.

Croissance en panne, explosion du chômage, crises internationales et tensions politiques : la rentrée s'annonce risquée pour le gouvernement.

Après la censure partielle du pacte de compétitivité par le conseil constitutionnel, le gouvernement a promis des contreparties fiscales aux ménages les plus modestes. Mais la croissance en berne et des prévisions revues largement à la baisse ont encore limité ses marges de manœuvre. Que faire et quand ? Le gouvernement veut se laisser du temps.

Mais le temps presse. Le nombre des ménages qui demandent des étalements et report de paiement d'impôts ne cesse de grimper.

À l'heure où les premiers avis d'imposition sur les revenus de 2013 arrivent à destination, les contribuables vont être attentifs à la feuille tant redoutée de l'administration car de plus en plus de ménages ont des difficultés à payer leurs impôts.

Le nombre de lettres de rappel, de relance et de mise en demeure a littéralement flambé depuis deux ans. Entre 2011 et 2013, le nombre de relances envoyées est passé de 4,5 millions à près de 10 millions, selon le rapport annuel 2013 de la Direction générale des finances publiques.

Suite au gel du barème et à la fin de la demi-part fiscale attribuée aux parents isolés, de nombreux ménages fragiles sont devenus imposables.

Une défiance, alors que le premier Ministre Manuel Valls réclame "du temps" pour que sa politique "produise des résultats"...

François Hollande doit-il s'exprimer publiquement avant la rentrée ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour !

Sondage
François Hollande doit-il s'exprimer publiquement avant la rentrée ?*
La rédaction vous recommande



Nous attendons vos commentaires et vos avis. A vous de jouer !


Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/