2 min de lecture Histoire

Napoléon: le retour de l'île d'Elbe, deux siècles après

Environ 200 passionnés ont participé à la reconstitution du retour d'exil de Napoléon à Golfe-Juan, 200 ans plus tard.

La reconstitution du débarquement de Napoléon sur la Côte d'Azur.
La reconstitution du débarquement de Napoléon sur la Côte d'Azur. Crédit : JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Je suis heureux d'être de retour !", lance à ses troupes et à la foule l'Empereur Napoléon. Ou plutôt Frank Sanson, avocat parisien qui campe son personnage depuis dix ans.

Deux siècles après, en uniformes et costumes d'époque, quelque 200 passionnés de Napoléon ont reconstitué ce dimanche 1er mars à Golfe-Juan, près de Nice, son retour d'exil à l'île d'Elbe, prélude aux commémorations en juin du bicentenaire de Waterloo.

Dressé à l'avant d'une chaloupe, redingote grise et bras croisés dans le dos, l'empereur a été accueilli sur la plage par trois coups de canon qui ont fait frémir les chevaux devant des milliers de spectateurs ravis de remonter le temps.

Trois jours de traversée

Quittant discrètement l'île d'Elbe après dix mois d'exil, Napoléon 1er avait accosté avec 1.200 hommes sur cette plage déserte le 1er mars 1815, après une traversée de trois jours sans être repéré par les navires anglais.

À lire aussi
Une 2CV, lors d'une course à Montmartre en 1961. automobile
Citroën 2 CV : l'éternelle "deudeuche", un monument national français

On dit qu'à l'époque, il débarqua sur les épaules d'un marin. Légère entorse à la chronique historique, il est arrivé dimanche à pied sur un ponton, attendu par le fidèle général Bertrand, grand maréchal des logis, en costume rouge amarante et broderies argent, coiffé d'un bicorne à plumes d'autruche.

"La victoire marchera au pas de charge, l'aigle, avec les couleurs nationales, volera de clocher en clocher, jusqu'aux tours de Notre-Dame", proclame Napoléon à son armée, qui l'acclame. "Vous serez des libérateurs de la patrie !".

Un empereur tous les dix ans

"C'est plaisant, Napoléon est le Français le plus célèbre au monde", confie Frank Samson, qui abdiquera en juillet son rôle de composition.

Dans le monde très international des passionnés de reconstitutions napoléoniennes, on adoube par cooptation l'empereur tous les dix ans. Les critères : "une vraie ressemblance" et la maîtrise "indispensable" du français.

"Incarner l'empereur avec l'accent espagnol, ou pire l'accent anglais, c'est pas vraisemblable !", assène Frank Samson, révélant qu'un Belge est sur les rangs pour lui succéder.

Waterloo en juin

La reconstitution de dimanche était le coup d'envoi d'une série de 200 commémorations appelées à culminer en juin en Belgique au moment des cérémonies du bicentenaire de la bataille de Waterloo, qui signa sa défaite finale.

Au départ de Cannes lundi, une dizaine de cavaliers-figurants de la Garde impériale doivent entamer avec l'empereur une remontée des Alpes pour rallier en sept jours Grenoble par la "Route Napoléon", empruntée dans sa reconquête du pouvoir en 1815.

De multiples initiatives sont prévues à l'occasion de ce bicentenaire, notamment une reconstitution historique pour laquelle des figurants de sept pays européens sont attendus le 7 mars à Laffrey, près de Grenoble. C'est là qu'eut lieu, le même jour il y a deux siècles, la première confrontation entre Napoléon et des soldats du roi Louis XVIII.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Histoire Napoléon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants