1 min de lecture Tribunaux

Nanterre : alerte à la bombe au tribunal le jour d’une audience liée à Salah Abdeslam

Le tribunal et son annexe ont été évacués lundi 3 octobre pendant plusieurs heures après un appel au commissariat de la ville.

Le tribunal de grande instance de Nanterre (illustration).
Le tribunal de grande instance de Nanterre (illustration). Crédit : DURAND FLORENCE/SIPA
François Quivoron
François Quivoron

Sueurs froides au tribunal de Nanterre lundi 3 octobre. Une alerte à la bombe, annoncée par un appel au commissariat à 13h30, a déclenché l’évacuation de tout le bâtiment en début d’après-midi. Entre 600 et 700 personnes se sont retrouvées dans les rues adjacentes, repoussées par les forces de l’ordre, pour permettre l’intervention d’une brigade de déminage. L’annexe du TGI a également été évacuée. C’est là que devait se tenir une audience relative à Salah Abdeslam.

Le terroriste, dernier survivant du commando des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, n’était pas présent. Il devait être représenté par son avocat Me Frank Berton, qui avait déposé plainte pour atteinte à la vie privée suite à la divulgation par le député de Boulogne Thierry Solère (Les Républicains) de ses conditions carcérales à la prison de Fleury-Mérogis. "A ce stade, il n’y aucun lien entre cette audience et l’alerte à la bombe", a indiqué un proche de l’enquête au Parisien.

Les enquêteurs vont tenter de tracer l’appel et remonter à son origine pour déterminer les motivations de son auteur. Le travail des équipes de déminage a permis de lever l’alerte au cours de l’après-midi et le personnel a pu reprendre le travail vers 16h15. "Nous avons fait un exercice la semaine dernière mais aujourd’hui (lundi), on se rend compte de ce qu’est une véritable alerte", a lancé le président du tribunal de Nanterre.

Les détenus présents dans les geôles du tribunal ont été placés dans des fourgons de la police stationnés derrière le bâtiment, alors que les avocats et les magistrats ont dû réorganiser leur journée après ce contretemps.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tribunaux Terrorisme Salah Abdeslam
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants