1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Mort de Christophe de Margerie : les enquêteurs évoquent une "négligence criminelle"
1 min de lecture

Mort de Christophe de Margerie : les enquêteurs évoquent une "négligence criminelle"

Les enquêteurs russes estiment que le crash de l'avion de Christophe de Margerie est dû à une "négligence criminelle" de la direction de l'aéroport.

L'aéroport de Vnokouvo, près de Moscou, où l'avion qui transportait Christope de Margerie s'est crashé, ici le 21 octobre 2014.
L'aéroport de Vnokouvo, près de Moscou, où l'avion qui transportait Christope de Margerie s'est crashé, ici le 21 octobre 2014.
Crédit : DMITRY SEREBRYAKOV / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'accident d'avion dans lequel a péri le patron de Total, Christophe de Margerie, à l'aéroport Vnokouvo de Moscou est dû à une "négligence criminelle" de la direction de l'aéroport, a affirmé ce mardi 21 octobre le comité d'enquête russe.

Il ne s'agit pas d'un tragique concours de circonstances.

Le comité d'enquête russe

"Il ne s'agit pas d'un tragique concours de circonstances, mais d'une négligence criminelle des fonctionnaires" qui ont échoué à coordonner dûment le travail de leurs employés, a indiqué le comité, qui précise que certains membres de la direction de Vnoukovo qui pourraient tenter d'entraver l'enquête seraient prochainement "suspendus de leurs fonctions".


Le comité d'enquête russe a annoncé que le conducteur de la déneigeuse qui est entrée en collision avec l'avion était ivre. Parmi les scénarios possibles ayant provoqué dans la nuit de lundi à mardi la mort de Christophe de Margerie et de trois membres d'équipage figurent "une erreur des aiguilleurs du ciel et les actes du conducteur de la déneigeuse", a indiqué le comité dans un communiqué. "Il a été établi que le conducteur de la déneigeuse était en état d'ivresse", a-t-il précisé.

L'avocat du conducteur dément que son client était ivre

Les enquêteurs évoquent également "les mauvaises conditions météorologiques et une erreur de pilotage". Pour sa part, l'avocat du conducteur a affirmé que son client -- Vladimir Martynenko interpellé pour 48 heures selon le comité d'enquête -- souffrait d'insuffisance cardique chronique et n'était pas ivre au moment de l'accident.

Il ne boit jamais, cela peut être confirmé par sa famille, comme par les médecins

Alexandre Karabanov, avocat du chauffeur
À lire aussi

"Il ne boit jamais, cela peut être confirmé par sa famille, comme par les médecins", a déclaré l'avocat Alexandre Karabanov, cité par l'agence Interfax. "Au moment de l'accident, il avait toute sa tête", a martelé l'avocat.

De son côté, le comité d'enquête a annoncé son intention de demander l'arrestation de Vladimir Martynenko. Les enquêteurs vont "vérifier si ses actes et cette tragédie sont liés", a indiqué le comité.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.