1 min de lecture Mont-Blanc

Mont - Blanc : deux alpinistes belges tués par la chute d'un bloc de glace

Un couple de quinquagénaire a été emporté par une chute de blocs de glace dans le massif du Mont-Blanc.

Deux alpinistes belges sont morts dans le massif du Mont-Blanc, le 2 août 2014. Ici, un gendarme secouriste, le 7 novembre 2011.
Deux alpinistes belges sont morts dans le massif du Mont-Blanc, le 2 août 2014. Ici, un gendarme secouriste, le 7 novembre 2011. Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un témoin évoluant avec une autre cordée avait vu le couple se faire emporter. Après 48 heures de recherches, les secours ont fini par retrouver les corps des deux alpinistes quinquagénaires Belges, samedi 2 août, a-t-on appris auprès des secours en montagne. Ils se trouvaient à une altitude de 2.500 mètres d'altitude dans le massif du Mont-Blanc, entourés de rochers et de blocs de glace.

Les deux victimes évoluaient sous le glacier de la Charpoua lorsque l'accident s'est produit, jeudi, à la mi-journée. D'après les secours, elles semblaient se diriger vers l'un des deux refuges situés en amont.

Les chutes de séracs sont fréquentes dans ce secteur

Les corps des deux ressortissants belges, emportés par une chute de séracs, événement fréquent dans ce secteur du Mont-Blanc, ont été retrouvés au petit matin après une nouvelle reconnaissance en hélicoptère d'une zone où avait été repéré vendredi un sac à dos.

"Ils étaient entourés de blocs de rochers et de glace lorsque nous les avons trouvés. Une partie de leurs corps était apparente", a précisé le Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix.

Cette découverte met fin à 48 heures de recherches au cours desquelles les secours en montagne ont multiplié le survol de la zone de l'accident pour tenter de retrouver le couple. Jeudi, un témoin évoluant avec une autre cordée avait vu le couple se faire emporter par des blocs de glace

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mont-Blanc Alpinisme Alpes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants