1 min de lecture Immigration

Migrants : les centres d'accueil fermés sont "ingérables", d'après Olivier Brachet

INVITÉ RTL - Emmanuel Macron s'est dit favorable, samedi 23 juin, à la création de centres fermés pour migrants dans les pays européens. Une proposition jugée "ingérable" par l'ex-directeur de "Forum réfugiés".

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Migrants : les centres d'accueil fermés sont "ingérables", d'après Olivier Brachet Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Camille Schmitt

Lors d’une conférence de presse à Paris avec le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez ce samedi 23 juin, Emmanuel Macron s'est dit favorable à la création de centres d'accueil fermés pour migrants dans les pays européens. Ces centres seraient chargés d'accueillir les migrants à leur arrivée, pour étudier leur cas et déterminer quels sont ceux qui peuvent bénéficier de l'asile et ceux qui doivent être reconduits dans leur pays d'origine. 

Olivier Brachet, ancien directeur de "Forum réfugiés", est sceptique face à cette proposition. Interrogé à l'antenne de RTL, depuis Lyon, il estime que "c'est ingérable". Il prend pour preuve les problèmes qui se posent à Lampedusa en Italie, où se trouve l'un des seuls centres fermés de l'Union Européenne. 

La solution selon l'ex-directeur de l'association : "réviser les accords de Dublin", selon lesquels les dossiers des migrants doivent être traités dans le pays d'arrivée dans l'Union Européenne. En créant des "fixations en Italie, en Grèce et en Espagne", "ces accords sont favorables à certains et défavorables à d'autres", estime Olivier Brachet. 

Une ligne de fracture qui cristallise les tensions au sein de l'Union Européenne, et que "les pays ne comptent pas faire bouger". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Immigration Union européenne Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants