1 min de lecture Météo

Meurthe-et-Moselle : 70 personnes évacuées après de violents orages

Parmi les quelque 70 personnes évacuées, 36 se trouvaient dans un hôtel à Briey, a-t-on précisé au centre opérationnel d'incendie et de secours de Meurthe-et-Moselle

Un orage (illustration)
Un orage (illustration) Crédit : AFP
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang
et AFP

Près de 70 personnes ont dû être évacuées et relogées vendredi soir en Meurthe-et-Moselle à la suite de violents orages. "À la suite des fortes précipitations orageuses qui ont touché le secteur du Lunévillois et de Briey et compte tenu de l'état de saturation des sols, plusieurs communes ont été touchées par une montée rapide des eaux", a expliqué la préfecture dans un communiqué.

Parmi les quelque 70 personnes évacuées, 36 se trouvaient dans un hôtel à Briey, a-t-on précisé au centre opérationnel d'incendie et de secours de Meurthe-et-Moselle (Codis).  Vers 23h30, les pompiers du département déclaraient être intervenus à 230 reprises au cours de la soirée.  Plusieurs départementales ont été coupées à la circulation. Dans un communiqué de presse, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a exprimé sa "solidarité aux habitants de Meurthe-et-Moselle" et remercié "les 150 sapeurs-pompiers et les 40 policiers et gendarmes engagés" dans ces interventions. 

Les opérations devaient se poursuivre au cours de la nuit. La préfecture a souligné dans son communiqué que l'activité orageuse "reprendr(ait) en deuxième partie de nuit sous forme de précipitations plus généralisées mais moins brutales". Dans les Vosges, six personnes ont également dû être relogées à la suite de l'inondation de leurs maisons à Châtel-sur-Moselle par le ruissellement de pluies d'orage. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Meurthe-et-Moselle Orages
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants