1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Menace terroriste : l'opération Sentinelle "permet plus de souplesse"
1 min de lecture

Menace terroriste : l'opération Sentinelle "permet plus de souplesse"

INVITÉ RTL - Le colonel Benoit Brulon, porte-parole de l'opération Sentinelle en Île-de-France, revient sur le renforcement de l'opération Sentinelle en région francilienne.

Un militaire de l'opération Sentinelle, le 26 novembre 2015 à Paris (illustration)
Un militaire de l'opération Sentinelle, le 26 novembre 2015 à Paris (illustration)
Crédit : ROMUALD MEIGNEUX/SIPA
Menace terroriste : l'opération Sentinelle "permet plus de souplesse"
03:53
Carpentier-245x300
Stéphane Carpentier
Animateur

Mercredi 14 décembre, sur RTL, le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a annoncé des renforts des forces de l'ordre à l'approche des fêtes fin d'année pour renforcer le dispositif Sentinelle. Objectif : sécuriser au mieux, car le risque d'attentat est très élevé. 

Pour le colonel Benoit Brulon, porte-parole de l'opération Sentinelle en Île-de-France, le but "consiste à déterminer quelles sont, face aux menaces qui restent fortes pour les périodes de Noël, les adaptations de dispositif qui sont à faire de manière à ce qu'on puisse avoir une protection qui soit maximale".

Concrètement, en Île-de-France, "on a 10.000 militaires qui participent à l'opération Sentinelle. 7.000 sont déployés, 3.000 sont déployables sur très court préavis. Et en fonction du travail de planification, on va réadapter les dispositifs, on va les raisonner en fonction de la menace, des risques particuliers et de la vie de la cité à l'approche des fêtes de Noël avec un redéploiement sur les lieux à forte concentration de personnes ou des lieux d'activités particulières", selon l'officier.

Le colonel Benoit Brulon insiste également sur les modifications apportées à Sentinelle, "un dispositif, depuis la fin de l'été, totalement dynamique, qui permet d'avoir beaucoup plus de souplesse dans les modes d'action, de réactivité, de capacité de réadaptation de nos dispositifs, d'être plus présents, et de pouvoir réadapter les dispositifs en fonction de la période", selon lui.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/