1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Mehdi Nemmouche geôlier d'otages en Syrie : l'enquête des services secrets
2 min de lecture

Mehdi Nemmouche geôlier d'otages en Syrie : l'enquête des services secrets

Mehdi Nemmouche, l'auteur de la tuerie de Bruxelles, aurait été l'un des geôliers d'otages français en Syrie. La DGSI a récolté des informations faisant le lien avec le jihadiste.

Mehdi Nemmouche en 2009, après son arrestation pour un braquage d'une supérette à Strasbourg
Mehdi Nemmouche en 2009, après son arrestation pour un braquage d'une supérette à Strasbourg
Crédit : Source judiciaire

Mehdi Nemmouche, l'auteur du quadruple assassinat commis au Musée juif de Bruxelles le 24 mai dernier, aurait été le geôlier d'otages occidentaux en Syrie, selon une information du Monde. Jihadiste français, il a séjourné en Syrie officiant dans les rangs de l'État islamique. Comment la Direction générale de la sécurité intérieure est-elle parvenue à ces éléments ?

Des témoignages des anciens otages français

L'auteur de la tuerie de Bruxelles aurait été dans le secteur où étaient détenus les quatre journalistes français, libérés en avril dernier. Ces informations ont pu être obtenues grâce aux témoignages précieux des otages français libérés en avril dernier.

Les quatre journalistes s'étaient jurés de ne pas faire fuiter l'information pour des questions de sécurité mais ce sont bien eux qui ont fourni de nombreux indices aux agents des services secrets français dès leur libération, au moment du fameux "débriefing".

Voix, intonation et mots passés au crible

Un responsable militaire informé du cas Mehdi Nemmouche confiait à RTL que les journalistes ont livré de nombreux détails sur la voix, les intonations, les mots utilisés par leurs geôliers, plusieurs d'entre eux parlaient français. Tous avaient le visage caché bien sûr, pour ne pas être reconnu, mais la DGSI, le contre-espionnage, a lors de la garde à vue de Nemmouche pris de nombreuses photos et des enregistrements de sa voix, pour les montrer, les faire écouter aux 4 ex-otages.

À lire aussi

Dans un extrait d'entretien paru ce matin sur le site du Point, Nicolas Hénin évoque un homme mythomane, égocentrique, pervers et "qui torturait quand il ne chantait pas"

Des trajets reconstitués

D'après nos informations, la DGSE avait déjà des preuves formelles en sa possession de la présence de Mehdi Nemmouche en Syrie, avant la tuerie du Musée juif de Bruxelles. Ses trajets en avion ont pu être tant bien que mal retracés grâce aux récits livrés par certains jihadistes. Mehdi Nemmouche avait notamment été blessé lors de son parcours jihadiste. 

D'après notre confrère Nicolas Henin, Nemouche était membre d'un petit groupe de Français dont, je cite, "la venue terrorisait la cinquantaine de prisonniers syriens détenus dans les cellules voisines".

À écouter

Mehdi Nemmouche geôliers d'otages français en Syrie : l'enquête des services secrets
00:02:11
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/