2 min de lecture Loi Travail

Loi Travail : "Les heures supplémentaires ne seront pas modifiées", affirme Françoise Berthelot de la Fédération nationale des transports routiers

REPLAY / INVITÉE RTL - Les routiers craignent que les heures supplémentaires soient moins bien payées avec l'adoption de la loi Travail.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel iTunes RSS
>
Loi Travail : "Les heures supplémentaires ne seront pas modifiées", affirme Françoise Berthelot de la Fédération nationale des transports routiers Crédit Image : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Ludovic Galtier

Les chauffeurs routiers sont en grève à partir de ce lundi 16 mai à 22h. Ils craignent qu'avec la loi El Khomri, les heures supplémentaires des chauffeurs ne soient pas majorées de 25% ou de 50% mais de 10%. Les syndicats dénoncent un "dumping social franco-français". Déléguée générale de la Fédération nationale des transports routiers, Françoise Berthelot dit avoir "un petit peu de mal à comprendre ce mouvement dans la mesure où en réalité dans le Code du travail actuel, la possibilité de majorer les heures supplémentaires que de 10% existe déjà. Or, dans notre secteur, cette loi n'a jamais été mise en oeuvre dans les entreprises." 

La loi El Khomri privilégiant les accords d'entreprise aux accords de branche. Le Code du travail "prévoit déjà la possibilité d'avoir un accord d'entreprise qui primerait sur l'accord de branche (...) Rien ne peut se faire sans l'aval des syndicats donc nous nous étonnons un petit peu de la crainte des syndicats", explique Françoise Berthelot.

Nous pensons que c'est une grève de solidarité avec l'ensemble des autres secteurs

Françoise Berthelot, déléguée générale de la Fédération nationale des transports routiers
Partager la citation

Pourquoi les routiers se mettent-ils donc en grève ? "Ils craignent l'inversion de la hiérarchie des normes. On assiste à une perte de salaire et de pouvoir d'achat pour les routiers", explique Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, au micro de RTL ce lundi 16 mai. Comme cet appel à la grève est reconductible, les blocages des routiers pourraient bien "durer plusieurs jours", précise le syndicaliste.

À lire aussi
Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, à Montreuil le 25 mai 2018. Chômage
Pourquoi les permittents sont menacés par la loi "Avenir professionnel" ?

De son côté, Françoise Berthelot pense que "c'est une grève de solidarité avec l'ensemble des autres secteurs et dans un contexte général d'opposition à la loi Travail (...) Nous ne redoutons pas un mouvement dur. Il n'y a pas de raison qu'il se durcisse. Nous sommes convaincus que les heures supplémentaires ne seront pas modifiées par cette loi. Aucun accord d'entreprise ne sera passé dans ce sens. Pour nous, la loi Travail ne vient pas impacter notre secteur."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail Heures supplémentaires Entreprises
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783257441
Loi Travail : "Les heures supplémentaires ne seront pas modifiées", affirme Françoise Berthelot de la Fédération nationale des transports routiers
Loi Travail : "Les heures supplémentaires ne seront pas modifiées", affirme Françoise Berthelot de la Fédération nationale des transports routiers
REPLAY / INVITÉE RTL - Les routiers craignent que les heures supplémentaires soient moins bien payées avec l'adoption de la loi Travail.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/loi-travail-les-heures-supplementaires-ne-seront-pas-modifiees-affirme-francoise-berthelot-de-la-federation-nationale-des-transports-routiers-7783257441
2016-05-16 19:48:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/g2aydo7H9Kv5gL7nPBqtDg/330v220-2/online/image/2015/0902/7779588090_la-ministre-du-travail-myriam-el-khomri.jpg