1 min de lecture Logement

Logements sociaux : en deux mois, l'État a récupéré une soixantaine de terrains et d'appartements

REPLAY / INFO RTL - Le gouvernement souhaite mettre au pas les communes ne respectant pas les engagements en terme de logements sociaux.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Logements sociaux : en deux mois, l'État a récupéré une soixantaine de terrains et d'appartements Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : Christophe Ponzio | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Ponzio
Christophe Ponzio et Claire Gaveau

Les préfets sont passés à l'attaque. Il y a deux mois, le gouvernement brandissait une liste de 36 communes qui refusaient de faire davantage de logement social. Autant dire que les choses sont allées assez vite alors que l'État s'est déjà emparé d'une soixantaine de terrains et d'appartements, ce qui représente plus de 1.000 logements essentiellement dans les quatre régions les plus touchées par le manque de HLM. 

En première ligne ? La Provence-Alpes-Côte d'Azur. Le préfet s'est substitué aux maires récalcitrants à 33 reprises que cela soit à Bandol, au Castellet, à Fréjus, à Menton ou encore à Vence. Même constat en Île-de-France, où cela a été le cas à 12 reprises, 8 fois en Languedoc-Roussillon et 4 fois en Rhône-Alpes. "C'est un volume jamais atteint de préemption fait par l'État, c'est ce qu'attendent nos concitoyens. Des constructions, des livraisons de chantiers et des remises de clés", déclare satisfait Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité sociale dans l'habitat.

Dans certains cas, la menace de construire des logements sociaux à la place des maires mauvais élèves a suffit alors que cinq opérations ont été réalisées à l'amiable. "Je peux vous citer le cas dans les Bouches-du-Rhône, à Gemenos même à Neuilly-sur-Seine où le maire est plus ouvert que le passé car il sent une volonté réelle du préfet d'aboutir", explique-t-il. Mais malgré cette accélération des constructions ces derniers mois, les demandes de logements sociaux restent énormes. Au total, plus d'1,8 million de dossiers sont toujours en attente

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Logement Urbanisme Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants