1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. À Limoges, une prof d'allemand suspendue pour avoir fait l'éloge d'Hitler
1 min de lecture

À Limoges, une prof d'allemand suspendue pour avoir fait l'éloge d'Hitler

"Hitler était un homme bien". C'est pour ce genre de prise de position que l'enseignante a été sanctionnée par le rectorat. Signalée par des élèves de son lycée, elle dément avoir tenu de tels propos.

Une classe d'un lycée le 4 septembre 2012 (illustration)
Une classe d'un lycée le 4 septembre 2012 (illustration)
Crédit : FRANK PERRY / AFP
micros
La rédaction numérique de RTL

La procédure est extrêmement rare et la sanction lourde. À l'issue d'un conseil de discipline extraordinaire au rectorat de de Limoges, une professeur d'allemand a été suspendue pour 15 jours lundi 20 avril. Elle sera privée de salaire pendant cette période. 

L'affaire a été révélée par France Bleu Limousin et le quotidien Le Populaire du Centre. L'enseignante, proche de la retraite, avait été signalée au rectorat par sa classe de première du lycée Renoir à Limoges (Haute-Vienne). 17 des 20 élèves ont signé un document dénonçant les propos polémiques de l'enseignante.

Nombreux changements d'établissement

"Des réflexions récurrentes selon eux, précise France Bleu, comme 'Hitler un homme bien, qui a construit des autoroutes, qui aimait la musique'. Leur professeur aurait également souhaité 'voir les chars allemands venir à Limoges' et mater les étudiants récalcitrants", précise la radio. 

"Cette enseignante effectuait sa première année au lycée Renoir. Avant cela, elle aurait changé régulièrement d'établissement à cause de relations compliquées avec les élèves", indique France Bleu. Le Populaire va plus loin : "Selon une source interne à l’Éducation nationale, cette prof ferait l’objet de 'très mauvais rapports d’inspection'". 

L'enseignante dément

À lire aussi

De son côté, l'enseignante assure n'avoir rien à se reprocher. "Je n'ai pas tenu des propos valorisant Hitler, se défend-elle dans Le Populaire. On n'arrive pas en fin de carrière pour sortir des inepties pareilles (...) Cela me paraît tellement puéril et stupide (...) D'autant que j'ai des origines juives !" 

Je suis sonnée d'un tel acharnement contre moi. Je le vis comme une injustice.

La professeur d'allemand suspendue

La prof regrette de ne pas avoir été convoquée en amont. "Le proviseur aurait quand même pu me recevoir, m'écouter. Je suis sonnée d'un tel acharnement contre moi. Je le vis comme une injustice", a-t-elle confié au quotidien. L'enseignante, qui a la possibilité de contester la sanction devant le tribunal administratif, a déposé une main courante pour dénonciation mensongère et diffamation, indique le journal.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/