2 min de lecture Dgse

Les tueurs de la République

Vincent Nouzille nous plonge dans les secrets les mieux gardés de la République...

L'Heure du Crime - Pradel L'heure du crime Jacques Pradel iTunes RSS
>
Les tueurs de la République Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Laure Broulard et Jacques Pradel


Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

Jacques Pradel
Jacques Pradel Crédit : Elodie Grégoire

L'édito de Jacques Pradel

A la Une de l’heure du crime, les révélations d’un journaliste d’investigation sur un des plus grands secrets de la République… Comme le secret est en train d’être éventé, on peut dire aussi qu’il s’agit d’un des grands tabous de la cinquième République : l’existence d’un groupe ultra secret de tueurs professionnels qui exerceraient, au nom de la France une sorte de droit de représailles de l’Etat, face à ses ennemis, par exemple les terroristes qui menacent depuis de longues années nos institutions…
La décision de créer ce groupe au sein du service action de la DGSE aurait été prise après l’affaire du Rainbow Warrior, au milieu des années 80. Les Présidents de la République qui ont succédé à François Mitterrand ont toujours nié officiellement l’existence de ce groupe, baptisé « Alpha » dont certains membres ont accepté de parler à mon invité, Vincent Nouzille qui publie son enquête dans un livre qui vient de paraître aux éditions Fayard.
Avec lui, nous allons revenir sur cette guerre de l’ombre dont les échecs ou les victoires ne sont jamais officiellement revendiqués..

Des agents de la DGSE
Des agents de la DGSE Crédit : AFP

Les agents les plus secrets des services secrets

Vincent Nouzille a passé trois ans à recueillir les témoignages d'anciens ou d'actuels membres des services de renseignements français. Il en sort un ouvrage époustouflant, où la réalité semble parfois dépasser la fiction. 

C'est une des enquêtes les plus difficiles que j'ai faites...

Vincent Nouzille
Partager la citation

C'est en 2002 qu'un événement lui met la puce à l'oreille : deux agents de la DGSE sont arrêtés en Espagne, alors qu'ils transportaient des faux passeports et un vrai arsenal de guerre... Ces agents, bien plus secrets que des agents secrets, faisaient partie de la "Cellule alpha"... Une appellation que le journaliste a tenté de comprendre, et de mettre à jour. Une cellule constituée d'une dizaine d'électrons libres, capables de mener des doubles vies sans éveiller l'attention, et de tuer sans poser de questions. Ce dispositif, créé sous Mitterrand, a été utilisé par tous les présidents depuis. A commencer par François Hollande... 

Notre invité

À lire aussi
Le siège de la DGSE, à Paris (illustration) Haute-Savoie
Assassinat d'un ex-agent de la DGSE : "Il devait vraiment gêner quelqu'un", dit sa mère

Vincent Nouzille, journaliste d'investigation. Il vient de publier Les Tueurs de la République, au terme de trois ans d'enquête sur les services secrets français...

Lire la suite
Dgse Espionnage Vème République
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776442141
Les tueurs de la République
Les tueurs de la République
Vincent Nouzille nous plonge dans les secrets les mieux gardés de la République...
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-tueurs-de-la-republique-7776442141
2015-02-03 16:23:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/m-D5Kon-Z72NZ3k2LdrrwQ/330v220-2/online/image/2015/0203/7776448270_vue-des-nouveaux-locaux-des-services-de-renseignement-francais.jpg