1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Les primaires marquent le recul de l'énarchie", note Nicolas Domenach
1 min de lecture

"Les primaires marquent le recul de l'énarchie", note Nicolas Domenach

BILLET - La candidature de Manuel Valls est un nouveau signe d'une rupture qui n'avait pas été relevée : ce ne sont plus les énarques qui se disputent le haut du pavé.

Nicolas Domenach
Nicolas Domenach
Crédit : Maxime Villalonga
Nicolas Domenach : "Les primaires marquent le recul de l'énarchie"
03:13
"Les primaires marquent le recul de l'énarchie", note Nicolas Domenach
03:13
Nicolas Domenach & Loïc Farge

"Comme François Fillon, Manuel Valls n'est pas de cette caste énarchique. Tout deux sont même des anti-modèles", analyse Nicolas Domenach, selon qui, "dans les deux camps, la déroute de ces excellences est impressionnante". À droite, les vaincus sont les énarquesJean-François CopéBruno Le Maire et Alain Juppé. "Ils ne sont certes pas de la même promotion, et ne sont pas réductibles à leur matrice énarchique, mais tous en portent la marque, et sans doute le rejet qui les a frappés vient il aussi de là", analyse le journaliste.

À gauche, les énarques ne sont plus dans la course. "C'est comme si ces bêtes à concours avaient disparu avec François Hollande. À la trappe de l’Histoire, les meilleurs d’entre tous !", clame-t-il. "On n’a pas appris aux énarques à prendre des risques, mais à franchir des obstacles comme on les esquive", ajoute Nicolas Domenach. "Or Arnaud Montebourg et Manuel Valls sont plutôt du genre à foncer tout droit dans le mur  pour l’enfoncer et en klaxonnant. C’est l’école de la rue et de l’urne", décrypte-t-il encore.

"Pour réussir leur carrière, Fillon et Valls ont progressé en faisant du ski nautique derrière des mentors illustres (Séguin puis Sarkozy pour le premier ; RocardJospin et enfin Hollande pour le second), rappelle Nicolas Domenach.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/