1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les oubliées de l'A26
2 min de lecture

Les oubliées de l'A26

REPLAY - Les meurtres de Sophie Borca et de Christel Oudin, en 1985, sur le chantier de l'autoroute A 26 dans l'Aisne, n'ont jamais été élucidés. 30 ans après, les familles et leurs avocats se battent encore pour connaître la vérité.

L'autoroute A7 entre Vienne et Valence, le 28 juillet 2012 (image d'illustration)
L'autoroute A7 entre Vienne et Valence, le 28 juillet 2012 (image d'illustration)
Crédit : AFP / PHILIPPE DESMAZES
Les oubliées de l'A26
36:50

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

Jacques Pradel
Jacques Pradel
Crédit : Elodie Grégoire

L'édito de Jacques Pradel

Nous ouvrons aujourd’hui avec nos invités deux dossiers d’affaires non élucidées : Les assassinats en 1985 et 1986 de deux jeunes filles de 16 et 13 ans qui fréquentaient le même lycée de Saint-Quentin, dans l’Aisne…Il y a une trentaine d’années, alors que l’autoroute A 26 était en construction dans le département de l’Aisne, les corps de plusieurs jeunes femmes ou jeunes filles, disparues mystérieusement, était retrouvés a proximité de ce chantier où travaillaient de nombreux ouvriers et ingénieurs. Aucun meurtrier n’avait pu être identifié. Le mode opératoire de plusieurs de ces crimes pouvait faire penser à la présence dans le département d’un tueur en série. Mais les enquêtes n’avaient pas abouti. Deux de ces affaires sont peut-être effectivement en passe d’être enfin résolues, grâce à de nouvelles investigations. Une cellule d’instruction spéciale a été créée pour reprendre les enquêtes à zéro afin de trouver de nouvelles pistes. Depuis le début de ce mois, par exemple, des prélèvements ADN sont réalisés sur les habitants du village d’Homblières situé près de l’endroit où on avait retrouvé en 1985 le corps d’une jeune fille de 16 ans, Sophie Borca. Nous faisons le point sur l’enquête avec mes invités.

Cold Cases

Maître Corinne Herrmann, avocate au barreau de Paris, travaille depuis quelques années avec Maître Didier Seban sur des affaires classées, non élucidées. Elle s'est spécialisée dans les tueurs en série et a travaillé entre autre sur les dossiers Fourniret et Emile Louis. Elle travaille chaque jour pour rouvrir des dossiers fermés depuis longtemps, prouver que la prescription peut être repoussée, et épauler les familles dans leur lutte. Le journaliste Martin Blanchart l'a suivi et réalisé un documentaire sur cette avocate hors-norme, et les dossiers Borca et Oudin...  Il a été diffusé sur France 2 l'année dernière.

Un tueur qui court toujours ?

Les avocats et les enquêteurs sont persuadés que les crimes de Sophie Borca et Christel Oudin sont l'oeuvre d'un même homme. Quelle piste suivre ? D'autres crimes ont été commis à l'époque le long de l'autoroute A 26. Serait-ce un ouvrier qui travaillait sur le chantier ? Un homme déjà sous les verrous qui n'aurait pas été inculpé de ces meurtres ? Pour Corinne Herrmann, il faut trouver la vérité afin de s'assurer que le tueur n'est pas encore en liberté...

Nos invités

À écouter aussi

Corinne Herrmann, avocate des familles des victimes
Martin Blanchard, journaliste. Auteur d’un documentaire sur les disparues de l’A26 diffusé sur France 2
Jean-Pierre Sarrazin, était à l'époque inspecteur principal à la police judiciaire de Lille en détachement à Amiens
Jean-Pierre Oudin, père de Christel Oudin

À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/