1 min de lecture Puisseguin

Les mesures chocs du gouvernement pour le logement social

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Les auditeurs ont la parole - Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les auditeurs ont la parole du 26 octobre 2015 Crédit Image : MIGUEL MEDINA / AFP | Crédit Média : Julien Sellier,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Les mesures chocs du gouvernement pour le logement social

C'est aujourd'hui que le Premier ministre, Manuel Valls, préside le deuxième "Comité interministériel à l'égalité et à la citoyenneté : la République en actes", pour l'occasion délocalisé aux Mureaux, dans les Yvelines. Le premier s'était réuni à Matignon, le 6 mars dernier, et avait présenté 60 mesures, suite aux attentats de janvier.

Le Premier ministre fera d'abord le bilan des 60 mesures annoncées lors du premier comité. Il fera ensuite le bilan de la loi SRU depuis son adoption il y a 15 ans, le 13 décembre 2000.

Concernant le logement social, Manuel Valls annoncera une réforme dans l'attribution des logements sociaux. Concrètement, elle permettra aux préfets de priver les maires récalcitrants de leur quota d'attribution de logements HLM, qui est aujourd'hui de 20%. 

Cela permettra plus de mixité dans les communes carencées, et de mettre fin à une certaine forme de clientélisme.


Invité de RTL MIDI à 12h50 : Sylvain Berrios, Député-Maire Les Républicains de Saint-Maur-des-Fossés.

La rédaction vous recommande

La gauche a-t-elle abandonné les banlieues ?

Le premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis a dénoncé un "raté national" sur la question des banlieues, appelant à "remettre au centre cette question". 
  
"Je pense que c'est un raté national que cette question des quartiers, des banlieues. Ce n'est pas le propre de ce gouvernement, ce qui avait été fait dans le gouvernement précédent par François Lamy était très astucieux mais nous avons tendance à nous occuper de l'économie, du social et des polémiques avec le Front national, mais on ne s'occupe pas des banlieues où vivent de très nombreux Français, et ceci depuis très longtemps".

"Il faut remettre au centre cette question, il ne faut pas laisser ces populations, ces Français, ces citoyens au bord du chemin", a-t-il ajouté évoquant un risque de radicalisation. 

La gauche a-t-elle abandonné les banlieues ? 

La gauche a-t-elle abandonné la banlieue ?
Nombre de votes : 6628 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
À lire aussi
L'avant de l'autocar calciné qui est entré en collision avec un camion à Puisseguin (Gironde) le 23 octobre 2015 faits divers
Accident de Puisseguin : un réservoir du camion mis en cause

Nous attendons vos commentaires et vos avis.

Lire la suite
Puisseguin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants