2 min de lecture Paranormal

Les marches sur le feu

REPLAY - Jacques Pradel et Henri Gougaud se confrontent à un grand mystère : des hommes, des femmes ou même des enfants qui marchent pieds nus sur un tapis de braises rougeoyantes...

Jacques Pradel et Henri Gougaud Les Aventuriers de l'Inconnu Jacques Pradel & Henri Gougaud iTunes RSS
>
Les Aventuriers de l'Inconnu du 12 août 2016 Crédit Image : Wikimedia commons | Crédit Média : Jacques Pradel,Henri Gougaud | Durée : | Date : La page de l'émission
Charlotte Meritan

Comment peut-on marcher sur des braises sans se brûler ?

La marche sur le feu est une tradition qui consiste à marcher sur un tapis de braises, qui s'effectue souvent en groupe et est accompagnée de chants rituels. Mais comment ces personnes marchent-elles sur le feu sans se brûler les pieds ? Est-ce scientifiquement explicable, est-ce totalement surnaturel, ou religieux ? Jacques Pradel et Henri Gougaud ont décidé de poser ces questions au professeur Bruno Blaive qui, en 1967, alors qu'il vivait à l'île de la Réunion, a choisi de consacrer sa thèse aux marches sur le feu. Son objectif était de comprendre scientifiquement pourquoi les pieds des personnes qui marchaient sur la braise n'avaient pas de brûlures apparentes et pourquoi ces personnes ne semblaient pas souffrir.

Ces marches sur le feu concernent tous les continents et toutes les époques. On pense que cette pratique date de la préhistoire mais elle est si répandue qu'on peine à déterminer l'aire géographique où elle est née. Cette immunité au feu est en tout cas déjà évoquée dans la Bible et on dispose de textes antiques dans lesquels elle est mentionnée, par exemple chez Sophocle, dans Antigone.

On pense en fait que les marches sur le feu sont nées en Asie centrale. En Mongolie, où il était associé à d'autres pratiques de type chamanique, le phénomène se serait transmis par la Chine jusqu'au Tibet, puis en Inde pour gagner ensuite l'Europe orientale d'une part, l'Indonésie et la Nouvelle Zélande d'autre part.

Selon le professeur Blaive, les marches sur le feu ont en fait une explication scientifique assez simple : le bois et le charbon, contrairement aux métaux, étant de mauvais conducteurs de chaleur, la température sur les braises serait de l'ordre d'une cinquantaine de degrés. Ce qui signifie que si les marcheurs ne s'arrêtent pas plus d'une seconde sur les braises et que leurs pieds sont secs, ils ne sont pas brûlés.

À lire aussi
Entre 4% à 8% de la population ont déjà fait une expérience de mort imminente (illustration) santé
Qu'est-ce que l'expérience de mort imminente ?

Dans cette émission, Jacques Pradel évoquera également un reportage à l'île de la Réunion, où une communauté Tamoul pratique de façon ancestrale les marches sur le feu entre décembre et janvier, comme acte de remerciement envers les dieux...

A tout de suite sur RTL.

Nos invités

Bruno Blaive, professeur de médecine. Il a consacré sa thèse de médecine en 1968 aux marches sur le feu.

Lire la suite
Paranormal Henri Gougaud Jacques Pradel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants