1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Des milliers de personnes ont manifesté ce samedi 17 juillet contre le passe sanitaire
2 min de lecture

Les infos de 18h - Des milliers de personnes ont manifesté ce samedi 17 juillet contre le passe sanitaire

Les anti-masques et les opposants au passe sanitaire étaient dans la rue ce samedi 17 juillet. Ils étaient plusieurs dizaines de milliers, à Paris comme en Province.

"En guerre contre la dictature", a écrit cette manifestante anti-vaccin à Paris ce 17 juillet 2021.
"En guerre contre la dictature", a écrit cette manifestante anti-vaccin à Paris ce 17 juillet 2021.
Crédit : RTL
Des antivax ont manifesté partout en France ce samedi 17 juillet
15:59
Le journal RTL de 18h du 17 juillet 2021
15:59
Julien Fautrat

Des milliers de personnes ont défilé ce samedi 17 juillet partout en France, contre les restrictions liées au coronavirus. Deux mesures en particulier ne passent pas : le passe sanitaire et l'obligation de se faire vacciner pour un certain nombre de professions.
Des rassemblements ont eu lieu dans la plupart des grandes villes, Marseille, Lyon, Grenoble, Lille ou Perpignan… 

Partout, l'expression la plus entendue dans ces rassemblements était "non à la dictature sanitaire" venant de plusieurs milliers de personnes, des gens d'horizons très différents : des jeunes, des moins jeunes, des poussettes, des parents et grand-parents. Impossible de s'arrêter sur un profil en particulier. Beaucoup de pancartes, toutes hostiles à Emmanuel Macron étaient présentes. "Dresser les vaccinés contre les non-vaccinés n'est pas digne d'un président de la République" lance une manifestante. 

"Je ne manifeste quasiment jamais mais cette fois-ci, j'ai été propulsée, je suis absolument révoltée. Nous sommes dans un pays en principe de libertés… Je suis vaccinée car je souhaite voyager mais je suis très furieuse qu'on me l'ai contraint" poursuit la dame. 

Unis contre le passe sanitaire

Des antivaccins, d'autres plutôt favorables, mais tous étaient unis ce samedi contre le passe sanitaire notamment au travail face à l'obligation de la hiérarchie : "on me l'a demandé par courrier une fois, témoigne une jeune femme, puis rappelé par mail et SMS. Je travaille dans la fonction publique et pour l'instant je pratique la politique de "l'autruche". J'assume être la seule de mon bureau à ne pas être vaccinée". Un public que l'on voit peu dans la rue et qui s'est dispersé dans le calme mais qui s'est dit prêt à se rassembler de nouveau. 

"En guerre contre la dictature", a écrit cette manifestante anti-vaccin à Paris ce 17 juillet 2021.
"En guerre contre la dictature", a écrit cette manifestante anti-vaccin à Paris ce 17 juillet 2021.
Crédit : RTL
"En guerre contre la dictature", a écrit cette manifestante anti-vaccin à Paris ce 17 juillet 2021.
Des manifestants lors de la mobilisation anti-vaccin ce samedi 17 juillet à Paris.
"Vaccinez les tous, le nom reconnaîtra les siens", peut-on lire sur cette banderole lors de la manifestation anti-vaccin à Paris ce samedi 17 juillet 2021
Une manifestante contre le vaccin brandissant une pancarte "Consentement libre et éclairé", à Paris ce samedi 17 juillet 2021
"Réveil citoyen" et "stop au mensonge", peut-on lire sur les pancartes de ces manifestants contre le vaccin à Paris ce samedi 17 juillet 2021.
"En guerre contre la dictature", a écrit cette manifestante anti-vaccin à Paris ce 17 juillet 2021. Crédits : RTL
Des manifestants lors de la mobilisation anti-vaccin ce samedi 17 juillet à Paris. Crédits : RTL
"Vaccinez les tous, le nom reconnaîtra les siens", peut-on lire sur cette banderole lors de la manifestation anti-vaccin à Paris ce samedi 17 juillet 2021 Crédits : RTL
Une manifestante contre le vaccin brandissant une pancarte "Consentement libre et éclairé", à Paris ce samedi 17 juillet 2021 Crédits : RTL
"Réveil citoyen" et "stop au mensonge", peut-on lire sur les pancartes de ces manifestants contre le vaccin à Paris ce samedi 17 juillet 2021. Crédits : RTL
1/1

À écouter également dans votre journal

À lire aussi

Santé - Nouveau tour de vis face aux chiffres inquiétants du coronavirus. A partir de ce samedi soir minuit, la France va imposer des tests de moins de 24 heures aux personnes non-vaccinées qui entrent sur son territoire. 

Fait divers - Trois personnes sont mortes ce samedi 17 juillet à Marseille dans l'incendie d'un immeuble occupé en partie par des squatteurs. Selon la Procureure de Marseille, l'enquête s'oriente vers la piste criminelle.

International - Ursula von der Leyen était en déplacement en Belgique auprès des sinistrés des inondations. "Attristée et choquée", la présidente de la Commission Européenne s'est montrée admirative du courage des habitants. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/