1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les Français ne dépensent pas assez d'argent pour l'éducation de leurs enfants
1 min de lecture

Les Français ne dépensent pas assez d'argent pour l'éducation de leurs enfants

ÉDITO - Les parents français payent peu pour l'éducation de leurs enfants, selon la conclusion surprenante d'une étude internationale.

Des écoliers sur le chemin de l'école dans la Sarthe. (illustration)
Des écoliers sur le chemin de l'école dans la Sarthe. (illustration)
Crédit : GILE MICHEL/SIPA
Les Français ne dépensent pas assez d'argent pour l'éducation de leurs enfants
03:11
Les Français ne dépensent pas assez d'argent pour l'éducation de leurs enfants
03:14
François Lenglet & Loïc Farge

C'est une étude réalisée par la banque HSBC, qui porte sur quinze pays en Europe, en Amérique et en Asie, où 8.500 parents ont été interrogés. Un ménage français dépense en moyenne 15.000 euros pour la scolarité d'un enfant, y apprend-on (voir l'étude en version PDF). Quinze mille euros non pas par an évidemment, mais pour toute sa scolarité, jusqu'au niveau licence. Cette somme comprend les frais de scolarité, les fournitures, les voyages scolaires, etc. C'est moins que ce que dépensent les parents égyptiens ou indonésiens, et beaucoup moins qu'à Hong-Kong, où la somme par enfant est de 120.000 euros, c'est-à-dire huit fois supérieure au coût français pour le même service.

Comment s'explique une telle différence ? C'est tout simplement parce que le coût de l'éducation est chez nous très largement pris en charge par l'État, et donc gratuit jusqu'au lycée dans l'école publique, et très peu chère pour l'université. Les dépenses privées d'éducation sont, en moyenne, très faibles chez nous parce qu'on paye l’éducation avec nos impôts, via l'Éducation nationale, qui est le premier budget du pays.

Études à l'étranger jugées trop chères

Ce sont 81% des parents français qui choisissent l'école publique pour leurs enfants. C'est une proportion presque deux fois supérieure à la moyenne des pays étudiés dans l'étude, qui est de 46%. Les Français sont aussi moins nombreux que les autres à payer des cours privés de soutien. Seul un tiers des parents français y ont recours, contre 91% en Indonésie et 93% en Chine.

La part de l'éducation dans le budget d'un ménage est bien plus faible en France qu'ailleurs. Les Français ont moins besoin de préparer financièrement la formation supérieure de leurs enfants. Seulement un ménage français sur quatre épargne en prévision des dépenses d'éducation, contre 60% au plan mondial.

La conséquence est que, si même les Français considèrent que les études à l'étranger sont un vrai plus, ils sont moins nombreux que les autres à envoyer leurs enfants hors des frontières, parce que cela coûte très cher.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/