1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les fabricants de cigarettes vont devoir payer pour ramasser les mégots
1 min de lecture

Les fabricants de cigarettes vont devoir payer pour ramasser les mégots

Les industriels du tabac sont convoqués ce jeudi 14 juin au ministère de l'Écologie. Ils vont devoir participer à la collecte des mégots et à leur recyclage.

Des mégots de cigarette (Illustration)
Des mégots de cigarette (Illustration)
Crédit : SIPA
Les fabricants de cigarettes vont devoir payer pour ramasser les mégots
01:48
Virginie Garin & Loïc Farge

Il y a en France, chaque jour, 80 millions de mégots qui sont jetés par terre. Sachant qu'un filtre à cigarette contient à lui seul 4.000 substances chimiques (de la nicotine, des métaux lourds) qui se retrouvent dans la nature. Un seul mégot peut polluer 500 litres d'eau et mettre plus de douze ans à disparaître.

Certaines villes, comme Paris, sanctionnent maintenant les fumeurs qui jettent meurs mégots par terre. Mais le gouvernement, lui, veut faire payer les fabricant. Après tout, depuis trente ans, une vingtaine de filières de recyclage ont été créées sur les plastiques, le verre ou le carton. Les industriels payent une éco-contribution qui sert a financer la collecte et le recyclage.

Vers une "taxe mégot" ?

Là, Brune Poirson, la secrétaire d'État à l'Écologie, va donner jusqu'à l'automne aux fabricants de tabac pour qu'ils fassent de propositions, qu'ils dégagent une enveloppe financière. Cet argent sera redistribué aux mairies qui s'occupent aujourd'hui du nettoyage. Il sera investi dans la recherche pour pouvoir un jour réutiliser les mégots.

Il y a déjà des start-up qui arrivent à transformer le coton des filtres en pastique et en mobilier de jardin. Mais la technologie n'est pas encore très rentable. Les cigarettes, qui avaient échappé jusqu'à présent au au principe "pollueur-payeur", vont devoir trouver de solutions.

À lire aussi

Si en septembre leurs propositions ne sont pas suffisantes, le gouvernement leur imposera une "taxe mégot". Cela devrait correspondre à 1% du coût des cigarettes. Les fabricants auront alors le choix de répercuter ou pas cette hausse sur le prix du paquet.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/