1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Les études sont devenues un luxe", regrette le président de l'Unef
2 min de lecture

"Les études sont devenues un luxe", regrette le président de l'Unef

REPLAY / INVITÉ RTL - William Martinet, président de l'Union nationale des étudiants de France (Unef), décrypte les chiffres du coût de la vie étudiante qui sont encore en augmentation par rapport à la dernière rentrée.

Des étudiants à l'université (illustration)
Des étudiants à l'université (illustration)
Crédit : BORIS HORVAT / AFP
"Les études sont devenues un luxe", regrette le président de l'Unef
04:59
Jérôme Florin & James Abbott

Le président du syndicat étudiant Unef (Union nationale des étudiants de France), William Martinet, est venu commenter, ce vendredi 14 août sur RTL, les chiffres du coût de la vie étudiante qui augmente de 1,1 % par rapport à la dernière rentrée, soit 5 fois l'augmentation de l'inflation. "Les comptes (des étudiants) sont dans le rouge, s'alarme-t-il. Ce chiffre est légèrement moins important que l'année dernière, mais pour la première fois il y a une augmentation très inégale entre Paris et le reste de la France."

Il juge que deux mesures politiques ont été "utiles" pour les étudiants qui vivent en région parisiennel'encadrement des loyers qui a débuté au 1er août, et le "dézonage" de la carte de transport pour les étudiants.

Les étudiants payent le choix de ne pas généraliser l'encadrement des loyers

William Martinet, président de l'Unef

"Pour l'encadrement des loyers, il y a sûrement un effet dissuasif qui fait que les propriétaires ont commencé à limiter leurs augmentations de loyers. On aura peut-être même une baisse des loyers pour la rentrée prochaine", avance-t-il.

William Martinet regrette que ces mesures ne soit pas appliquées sur le reste du territoire où le coût augmente plus fortement, (+6,6 % par exemple au Havre). "Les étudiants payent le choix de ne pas généraliser l'encadrement des loyers", regrette-t-il.

Le coût de la vie étudiante a augmenté de 8% depuis le début du quinquennat

William Martinet, président de l'Unef

Les transports en commun sont le deuxième poste de dépense des étudiants derrière le logement. Le président de l'Unef estime qu'il y a des mesures "incompréhensibles" concernant cela.

À écouter aussi

"Ce sera la première rentrée depuis le début du quinquennat où il n'y a aucune mesure sociale prévue pour les étudiants, Il y a deux priorités, la revalorisation des bourses et l'augmentation le nombre d'étudiants boursiers. Il y a un peu plus d'un quart des étudiants qui sont boursiers, alors qu'un tiers des étudiants ne peuvent pas compter sur leurs parents pour financer leurs études." Depuis le début du quinquennat de François Hollande, William Martinet rappelle que le coût de la vie étudiante a augmenté de près de 8%. "Malheureusement, les études sont devenues un luxe", conclut-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/