1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Les chasseurs, 1ers écologistes de France" : la campagne de pub qui fait grincer des dents
1 min de lecture

"Les chasseurs, 1ers écologistes de France" : la campagne de pub qui fait grincer des dents

REVUE DE TWEETS - De la fondation Bardot à l'Association pour la protection des animaux, les réactions choquées se sont multipliées sur les réseaux sociaux.

Un chasseur le jour de l'ouverture de la chasse en septembre 2017 (image d'illustration)
Un chasseur le jour de l'ouverture de la chasse en septembre 2017 (image d'illustration)
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

"La 'bonne' blague pas drôle du jour", "une honte", "imposture", "altruisme à coups de fusil"... La nouvelle campagne de pub des chasseurs ne passe pas sur les réseaux sociaux. 

Lancée le 27 août, elle a commencé à être particulièrement remarquée après la démission surprise du ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, le mardi 28 août. Un départ qui s'est justement organisé au lendemain d'une rencontre du ministre et Emmanuel Macron avec les chasseurs

C'est surtout le slogan de la campagne qui fait grincer des dents : "Les chasseurs, premiers écologistes de France ?" Une phrase qui se décline sur plusieurs affiches, lesquelles répondent à la question par "oui", et livrent une explication comme : "Ils luttent contre les plantes invasives" ; "Ils participent bénévolement à la sauvegarde de l'habitat de cet oiseau" ; "Cette espèce menacée est sauvegardée par les chasseurs".

De nombreux internautes se disent choqués par ces termes. Beaucoup corrigent le slogan en remplaçant "écologistes" par "assassins" ou "humoristes". D'autres notent un certain paradoxe dans le fait de chasser et de se dire "premiers écologistes de France" et changent les visuels derrière le slogan. 

À lire aussi

La Fondation Brigitte Bardot a forcément réagi. Sur Twitter, elle dénonce une "campagne volontairement provocatrice pour s'autopromouvoir" et de conclure par une citation empruntée à Michel Audiard : "Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît".

Le Monde note par ailleurs l'appropriation du vocabulaire écologiste par les chasseurs, qui le rejetaient jusqu'ici. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/