1 min de lecture Société

Les agriculteurs partent en guerre contre les sangliers

De plus en plus de cultures sont dévastées par les sangliers. La présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, a lancé sur Internet un concours de photos (le "sangliers challenge") pour que les paysans montrent l'étendue des dégâts.

Virginie Garin C'est notre Planète Virginie Garin
>
Les agriculteurs partent en guerre contre les sangliers Crédit Image : AFP / Archives, Frédérick Florin | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

Le concours fait un carton. On voit des photos de champs de maïs et de blé dévastés. Les sangliers adorent les céréales. Mais comme ils ont besoin aussi de protéines, ils vont faire des trous énormes dans les prairies pour y chercher des vers de terre.

L'an dernier, ça a coûté 30 millions d'euros de dégâts aux agriculteurs. L'un d'eux propose avec humour de recruter "deux chasseurs de sanglier à moustaches, payés en sesterces, déplacement fréquent à Babaorum". Une référence à Astérix et Obélix qui, avec ou sans potion magique, n'arriveraient sans doute pas aujourd'hui à débarrasser la France de tous ses sangliers.

La croissance est exponentielle. Ils seraient vingt fois plus nombreux qu'en 1970. La FNSEA incrimine les chasseurs. Ils ont l'obligation d'en tuer, de réguler la population.

À lire aussi
Des femmes juives prient près du Mur des Lamentations, dans la cité de Jérusalem, la veille de la fête de Yom Kippour religions
Qu'est-ce que Yom Kippour, la fête juive du grand pardon ?

Mais le syndicat agricole les soupçonne dans certains départements, au contraire, de les nourrir pour avoir plus de gibier et d'être complètement dépassés. D'autant que le sanglier pullule à cause du réchauffement climatique : la laie trouve beaucoup plus de nourriture, plus de glands, et fait  plus de portées.

Classement demandé en "espèce nuisible"

La FNSEA demande aux chausseurs d'en tuer plus, et à l'État de l'autoriser. Elle réclame que le sanglier soit classé "espèce nuisible" dans les régions les plus touchées.

Le gouvernement fait remarquer que grâce à le réforme du permis désormais unique partout en France, les chasseurs d'un département pourront le chasser dans celui d'à côté. Ce qui pourrait permettre d'aller au-delà des 750.000 sangliers abattus l'an dernier

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Environnement Agriculture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794559915
Les agriculteurs partent en guerre contre les sangliers
Les agriculteurs partent en guerre contre les sangliers
De plus en plus de cultures sont dévastées par les sangliers. La présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, a lancé sur Internet un concours de photos (le "sangliers challenge") pour que les paysans montrent l'étendue des dégâts.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-agriculteurs-partent-en-guerre-contre-les-sangliers-7794559915
2018-08-28 06:07:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UBbS2ESL56YzXN0zy_ZihA/330v220-2/online/image/2018/0828/7794559947_des-sangliers-illustration.jpg