3 min de lecture Portable

Les adolescents angoissent sans portable ou sans connexion

REPLAY - Avec leur téléphone ils font à peu près tout, sauf téléphoner. Et cela commence dès le matin au saut du lit.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
REVUE DE PRESSE 04/02/2016 Crédit Média : Adeline François | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet Journaliste RTL

L'Obs' s'est plongé cette semaine dans un univers aussi étrange et méconnu qu'une galaxie lointaine : le téléphone portable des ados, et ce qu'ils font avec c'est-à-dire à peu près tout, sauf téléphoner. Cela commence dès le matin, pas au saut du lit, non, dans le lit. "Une demi-heure à regarder Facebook et Instagram" dit Sophie, 15 ans. Pour draguer, fini les œillades de cour de récré. "On commence souvent à parler par Facebook avant d'échanger par texto", explique Louisiane, 15 ans. "Ce n'est qu'après qu'on discute en vrai, entre les cours." Comment savoir qu'on lui plaît ? La réponse est dans le smiley. "S'il utilise le smiley qui rougit, c'est dans la poche."

En classe, c'est smartphone interdit. Mais ils sont souvent cachés dans la trousse ou la coque de la calculette. Pour s'ennuyer ensemble sur Twitter ou pour tricher. Certains enregistrent des bouts de cours au dictaphone et le jour de l'interro, ils font passer le fil de l'écouteur dans la manche pour qu'il ressorte au niveau du poignet". Le coude sur la table, la tête dans la main, le regard concentré. C'est Les sous-doués version 2.0. 

À l'heure des devoirs, tout le monde se retrouve sur Facebook ou Instagram en conversation groupée. Celui qui est bon en maths fait le devoir et envoie les réponses aux autres. Le plus dur c'est de rester concentré. Car le smartphone sonne toutes les deux secondes. Et ils souffrent tous du syndrome FOMO, Fear of Missing Out, la peur de manquer quelque chose. Sans portable, ou sans connexion, ils angoissent. Sophie confirme: "J'ai l'impression de ne plus avoir de vie."

Les arbres communiquent, eux aussi

"Bavard comme un arbre", c'est le titre d'un article étonnant à lire dans le mensuel écolo L'âge de faire. Les botanistes commencent tout juste à découvrir ces phénomènes incroyables qui permettent aux végétaux de dialoguer avec les autres vivants. Par exemple, pour faire fuir les gazelles qui boulottent ses feuilles, l'acacia les rend acides, voire carrément toxiques. Et il émet de l'éthylène. Eh bien aussitôt les acacias voisins rendent leurs feuilles immangeables. Encore plus fort : les arbres communiquent avec le ciel. 

À lire aussi
CARTE VAISON LA ROMAINE sauvetage
Les infos de 18h - Drôme : une femme sauvée grâce à la géolocalisation de son téléphone

Dans certaines régions d'Amazonie, après deux jours sans averse, ils envoient des molécules volatiles dans l'atmosphère. Les molécules d'eau s'agglutinent autour, ça fait des gouttes. Et voilà, les arbres font tomber la pluie ! Et non seulement ils envoient des messages au ciel, mais ils peuvent aussi en recevoir de la terre. Par les racines bien sûr. Et si on sait les écouter, on pourra peut-être prévoir les séismes. Les Japonais y travaillent.

10.000 Français portent un bracelet électronique

Le bracelet est créé en 1979. C'est en lisant un Spiderman où il était question d'un bracelet à émetteur qu'un juge américain a eu l'idée de ce dispositif. Le magazine Society, qui fête son premier anniversaire, s'est immergé dans le quotidien de ces prisonniers en liberté. Dans un premier temps, il y a le soulagement d'échapper à la prison. Mais très vite, on parle du bracelet comme d'un boulet : "Cela déforme toutes mes chaussettes", dit Patrick. "En fait,c'est moins encombrant qu'une gourmette mais à choisir, je préférais la gourmette". 

Ce que Claude résume ainsi : "même si le bracelet est discret, il est gros comme ça dans ma tête. C'est comme si on était devant une vitrine mais qu'on n'avait pas le droit d'entrer". Il y a les contraintes et il y a la honte. "Une personne âgée m'a demandé ce que c'était, je lui ai fait croire que c'était un podomètre." Patrick raconte sa rencontre avec une jeune femme, un café en terrasse et elle demande "on se revoit demain?". Il répond qu'il ne peut pas, qu'il est pris. "C'était peut-être la femme de ma vie", dit-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Portable Technologie Adolescent
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782185742
Les adolescents angoissent sans portable ou sans connexion
Les adolescents angoissent sans portable ou sans connexion
REPLAY - Avec leur téléphone ils font à peu près tout, sauf téléphoner. Et cela commence dès le matin au saut du lit.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-adolescents-angoissent-sans-portable-ou-sans-connexion-7782185742
2016-03-04 10:41:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/p4EIb9iwzxFXuKwaTK9BEg/330v220-2/online/image/2014/0423/7771374825_isabelle-choquet.jpg