1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Le TES, le fichier qui va réunir les données personnelles des Français
1 min de lecture

Le TES, le fichier qui va réunir les données personnelles des Français

ÉCLAIRAGE - Ce fichier regroupera toutes les informations qui définissent physiquement les Français, mais aussi celles qui concernent le domicile ou encore celles en rapport avec la famille.

Un passeport (image d'illustration)
Un passeport (image d'illustration)
Crédit : LODI FRANCK/SIPA
L'ensemble de nos informations regroupées dans un seul et même fichier
01:08
Le TES, un fichier pour réunir les données personnelles de plus de 60 millions de Français
00:42
Générique 1
Jacques Serais
Journaliste

L'information est passée en catimini. Dimanche 30 octobre, au beau milieu d'un week-end prolongé, le gouvernement a publié un décret au Journal officiel. Celui-ci permet la création d'un fichier contenant toutes les données à "caractère personnel", des détenteurs d'un passeport ou d'une carte d'identité. Concrètement, il regroupera toutes les informations qui vous définissent physiquement, mais aussi celles qui concernent votre domicile ou encore celles en rapport avec votre famille. Peu importe qui vous êtes, il suffit que vous possédiez une carte d'identité ou un passeport pour figurer dans ce fichier électronique nommé "Titres électroniques sécurisés" (TES). Cela va concerner la quasi-totalité de la population, soit 60 millions de Français.

État civil, couleur des yeux, taille, adresse, filiation des parents, image numérisée du visage et empreintes digitales, tout cela rassemblé dans le TES. Les adresses mail ou encore les numéros de téléphone pourront y être ajoutés. Le TES va constituer une base de recherche pour tous les services de l'État : la police nationale, la gendarmerie ou encore la douane.

Cela leur permettra d'identifier des individus non-présents dans les fichiers déjà existants et ainsi d'avancer plus rapidement dans les enquêtes. Dans certains cas de figure, Interpol et les pays membres de l'espace Schengen pourront également s'en servir pour lutter contre l'usurpation d'identité et vérifier si des papiers ont bel et bien été déclarés perdus ou volés. La CNIL émet plusieurs réserves sur ce registre, selon elle, autant de données personnelles au même endroit menace leur confidentialité, en cas d'éventuels piratages informatiques.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/