1 min de lecture Prix Nobel

Yves Chauvin, lauréat du prix Nobel de chimie en 2005, est décédé

Yves Chauvin, lauréat du prix Nobel de chimie en 2005, est décédé à l'âge de 84 ans, a annoncé ce mercredi l’Élysée.

Yves Chauvin, lauréat du Prix Nobel de chimie en 2005, à l'Élysée le 13 octobre 2005 (archives).
Yves Chauvin, lauréat du Prix Nobel de chimie en 2005, à l'Élysée le 13 octobre 2005 (archives). Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Yves Chauvin, lauréat du prix Nobel de chimie en 2005, est décédé à l'âge de 84 ans, a annoncé ce mercredi 28 janvier l'Élysée dans un communiqué.

"Le président de la République a appris la disparition d'Yves Chauvin, lauréat du prix Nobel de chimie en 2005", a déclaré la présidence, soulignant que "la France perd un grand chimiste et un modèle pour beaucoup de chercheurs".

De la pétrochimie aux cosmétiques

Né en Belgique en 1930, Yves Chauvin a mené ses recherches à l'Institut français du pétrole, permettant des avancées considérables dans le domaine de la catalyse et des transformations chimiques en général, a précisé l’Élysée.

"Il a marqué la communauté scientifique par sa curiosité scientifique et son ouverture d'esprit", illustrant tout au long de sa carrière "les apports croisés entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée", a poursuivi la présidence.

À lire aussi
Des déplacés yémenites recevant l'aide du World Food Programme, le 30 décembre 2019 Prix Nobel
Prix Nobel de la paix : qu'est-ce que le Programme alimentaire mondial ?

Ses recherches, toujours selon l’Élysée, ont entraîné des applications dans toute l'industrie chimique, de la pétrochimie à la pharmacie jusqu'aux cosmétiques.

Ses travaux sur la métathèse en synthèse organique récompensés par le Nobel

Le prix Nobel de chimie 2005 avait été attribué conjointement à Yves Chauvin et aux Américains Robert H. Grubbs et Richard R. Schrock pour leurs travaux sur la métathèse en synthèse organique dont l'impact est énorme sur la fabrication de médicaments.

L'académie royale des sciences de Suède avait distingué leurs travaux qui ouvraient "des possibilités fantastiques pour, entre autres, la fabrication de médicaments".

Yves Chauvin, alors directeur de recherche honoraire à l'Institut Français du Pétrole (IFP) de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), habitait Tours (Indre-et-Loire) et succédait dans le palmarès des Nobel de chimie français à des chercheurs prestigieux comme Henri Moissan (1906), Marie Curie (1911) ou Frédéric Joliot et Irène Joliot-Curie (1935).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Prix Nobel Chimie Décès
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants