2 min de lecture Le journal

Le journal de 10h : le maire d'Ajaccio condamne les violences

REPLAY - Une salle de prière a été saccagée en réaction à l'agression de pompiers et de policiers dans un quartier sensible d'Ajaccio.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 10h : le maire d'Ajaccio condamne les violences Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Langé
Isabelle Lange Journaliste RTL

Salle de prière musulmane saccagée, exemplaires du Coran brûlés, slogans anti-arabes dans l'île méditerranéenne de Corse: le gouvernement français a dénoncé vendredi soir une "profanation inacceptable" aux "relents de racisme et de xénophobie". En fin de journée, 600 personnes ont envahi un quartier populaire d'Ajaccio, théâtre de violentes échauffourées la nuit précédente au cours desquelles deux pompiers et un policier avaient été blessés, selon les autorités.

"Il s'agit certainement d'individus isolés qui considèrent qu'il y a un lien entre l'attaque de la nuit de Noël et la religion musulmane : il n'en est rien." "Il s'agissait uniquement de voyous, de délinquants". La réaction de certains des manifestants est celle d'un "système anarchique" que l'élu ne peut pas tolérer.

À écouter également dans ce journal

-Un des vice-présidents PS du Conseil départemental de la Gironde, Jean-Marie Darmian, a annoncé qu'il se mettait "en retrait" du parti suite au maintien de la déchéance de nationalité dans le projet de révision de la Constitution.

-Trafic SNCF : les contrôleurs sont grève et prévoient de le rester jusqu'au 11 janvier. 29 lignes de TER sur 48 sont perturbées par un mouvement social en Rhône-Alpes. La circulation est également perturbée en PACA et en Bourgogne.

À lire aussi
Manifestation contre la réforme des retraites réforme des retraites
Réforme des retraites : les opposants veulent maintenir la pression sur l'exécutif

-Coupe Davis : la Guadeloupe pourrait ne pas organiser le premier tour de la compétition entre la France et le Canada. La région estime désormais que lefinancement a été sous-estimé, et que le projet coûte trop cher.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants