1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le chômage devrait monter à 10,2% mi-2015, son plus haut niveau depuis près de 20 ans
1 min de lecture

Le chômage devrait monter à 10,2% mi-2015, son plus haut niveau depuis près de 20 ans

Le taux de chômage, qui a atteint la barre des 10% de la population active fin 2014, devrait atteindre un niveau inédit depuis 1997.

Pôle emploi
Pôle emploi
Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Christophe Chafcouloff & AFP

Le taux de chômage, qui a atteint la barre des 10% de la population active fin 2014, devrait continuer à augmenter jusqu'à 10,2% mi-2015 en France métropolitaine, selon des prévisions de l'Insee présentées jeudi 2 avril

Il retrouverait ainsi un niveau inégalé depuis près de 20 ans, fin 1997. À cette époque, le chômage avait atteint son pic historique de 10,4%. En incluant l'outre-mer, le chômage, qui touchait 10,4% de la population active à la fin de l'année dernière, culminerait cet été à 10,6%, selon l'Institut national de la statistique.

Rythme similaire aux trimestres précédents

"On s'attend à une légère augmentation de l'emploi total, de l'ordre de 20.000 emplois a d'abord expliqué le chef du département conjoncture de l'Insee, Vladimir Passeron, avant que préciser le taux de chômage sera en hausse en raison de l'augmentation de la population active (+ 60 000 personnes).

Hollande et le gouvernement espèrent un revirement

Ces prévisions, conformes à celles publiées en décembre 2014, contrecarrent les espoirs du gouvernement qui compte sur une embellie pour 2015. Le ministre du Travail, François Rebsamen, "pense" en effet que l'année 2015 sera "meilleure que l'année 2014" en matière de lutte contre le chômage, et qu'elle devrait "être le tournant". Le ministre s'attend à "un début de régression" à "la fin de l'année".

À lire aussi

"Il n'y a pas de montée inexorable du chômage", a de son côté assuré le président François Hollande, qui n'entend pas briguer de second mandat en 2017 si le chômage, affiché comme une priorité, ne baissait pas. 

Fin février, Pôle emploi recensait de son côté 3,49 millions de demandeurs d'emploi sans aucune activité en métropole, flirtant avec son record absolu, atteint fin 2014. En incluant les chômeurs ayant exercé une petite activité, le deuxième indicateur du chômage a atteint de nouveaux records, à 5,26 millions en métropole, 5,56 millions avec l'Outre-mer. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/