2 min de lecture Mesrine

Le casse du casino de Deauville

REPLAY - Le 26 mai 1978, Jacques Mesrine et François Besse braquent le casino de Deauville, après s'être évadés de la prison de la Santé. Ils parviennent à disparaître dans la nature. C'est le début de deux ans de cavale.

L'Heure du Crime - Pradel L'heure du crime Jacques Pradel iTunes RSS
>
Le casse du casino de Deauville Crédit Image : RTL / Cindy Hubert | Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Laure Broulard et Jacques Pradel

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

Jacques Pradel
Jacques Pradel Crédit : Elodie Grégoire

L'édito de Jacques Pradel

Nous revenons aujourd’hui sur un épisode particulièrement mouvementé de la cavale de Jacques Mesrine après sa spectaculaire évasion de la prison de la Santé en 1978..Jacques Mesrine et celui qu’on appelait son « lieutenant », François Besse, s’évadent de la Santé le 8 mai. Quelques heures plus tard, ils braquent une armurerie dans le quartier de la gare de l’Est pour se procurer des armes. Et ils disparaissent dans la nature…3 semaines plus tard, le 26 mai, le casino de Deauville est victime d’un Hold-up. Besse et Mesrine obligent le directeur à ouvrir le coffre du casino sous la menace. A peine sortis, ils tombent sur une voiture de police alertée par une alarme déclenchée à leur insu. Fusillade : Des passants sont gravement touchés par des balles perdues… Le 28 juin, ils prennent d’abord un jockey, puis un éleveur de chevaux et sa famille en otage à leur domicile… C’est cette épisode de la saga de l’ennemi  public n°1 que nous allons vous raconter avec deux anciens d’RTL, les journalistes Alain Hamon et Jacques Hardouin qui avaient suivi l’affaire pour la rédaction et avec le témoignage plein d’émotion de l’éleveur pris en otage, monsieur Daniel Lelaudet que Laure Broulard a rencontré chez lui près de Deauville…

La prise d'otage de la famille Lelodet

Alors que le bois d'Alençon, à quelques kilomètres de Bernay, dans l'Eure, était totalement quadrillé par les gendarmes et le GIGN, Jacques Mesrine et François Besse se sont réfugiés, le 28 mai à l'aube, dans la propriété de la famille Lelodet, qui se trouve en bordure du bois. Là, ils ont pris les parents et leurs trois enfants en otage pendant près de huit heures. Ils ont pris la fuite vers paris, dans la DS de la famille, cachés sous une planche à l'arrière, sur laquelle s'étaient assis les trois enfants.... Vous pourrez entendre les témoignages de Daniel Lelodet et de sa fille, Valérie...

Les Lelodet, dans la cuisine où ils ont été pris en otage
Les Lelodet, dans la cuisine où ils ont été pris en otage

S'en est suivie une cavale de près de deux ans pour Jacques Mesrine...

Nos invités

À lire aussi
Le 2 novembre 1979, Jacques Mesrine est assassiné par la police crime
Lucien Aimé-Blanc : l'homme qui a lutté contre Mesrine et la "French Connection"

Alain Hamon, ancien journaliste à RTL
Jacques  Hardouin, ancien correspondant RTL en Normandie
Mathieu Delahousse, journaliste. Auteur du livre « François Besse, la métamorphose d’un lieutenant de Mesrine » (Flammarion Enquête / 2006)
Reportage de Laure Broulard chez Daniel Lelodet, qui fut pris en otage avec sa famille par Besse et Mesrine

Lire la suite
Mesrine Deauville Braquage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants