1 min de lecture Nicolas Vanier

Le camp de Nicolas Vanier visé par une fermeture administrative

Le camp de l'explorateur Nicolas Vanier, qui accueille des chiens de traîneaux dans la Drôme, est visé par un arrêté de fermeture administrative après des attaques de brebis dans les environs.

L'explorateur et cinéaste Nicolas Vanier, ici le 21 novembre 2013 à Paris.
L'explorateur et cinéaste Nicolas Vanier, ici le 21 novembre 2013 à Paris. Crédit : AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un arrêté de fermeture administrative du camp de l'explorateur Nicolas Vanier doit être pris très rapidement, a indiqué la préfecture de la Drôme, ce lundi 7 juillet. Le camp abrite de nombreux chiens de traîneaux à Vassieux-en-Vercors (Drôme). Il proposait des activités nature avec des chiens.

Depuis son installation en 2011, le camp a fait l'objet de nombreux signalements d'éleveurs et de riverains. Les chiens pensionnaires ont tué et blessé des brebis et des agneaux.

Conditions d'hygiène et de sécurité non conformes pour le camp Vanier

"Le camp Vanier a fait objet d'un contrôle de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) fin 2013, à la suite duquel il avait été adressé à l'exploitant une mise en demeure sur les conditions d'hygiène et de sécurité, qui n'étaient pas conformes", a dit la préfecture de la Drôme. Ce lundi était organisée une contre-visite en présence de la gendarmerie, afin de vérifier les "mises en conformité". Mais "aucun des travaux n'a été effectué" selon la préfecture.

"Pire, le nombre de bêtes à augmenté. Il y avait 48 chiens de traîneaux au départ et 61 ont été recensés ce lundi. Au regard de la situation de non-conformité, le préfet prendra d'ici 24 heures un arrêté de fermeture administrative de l'établissement", a poursuivi la préfecture.

À lire aussi
L'Odyssée Sauvage - Nicolas Vanier Nicolas Vanier
Gourmands et Yukon Quest dans la curiosite

Les chiens sont en cours de reclassement, selon un musher du camp, l'entreprise devant déposer le bilan. Nicolas Vanier avait annoncé fin juin la fermeture du camp sur son site internet. "Pour ma part, je poursuis mes aventures avec mes chiens qui ne sont pas impactés par cette décision, sinon qu'ils seront entraînés ailleurs", avait écrit le célèbre aventurier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Vanier Chiens Drôme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants