3 min de lecture Éducation nationale

La date de la rentrée scolaire 2014 incertaine, la pré-rentrée des profs repoussée en septembre

La pré-rentrée des profs a été repoussée d'août à septembre, selon des syndicats. Le ministère de l'Education nationale hésite sur la date officielle de la prochaine rentrée.

Des professeurs se réunissent afin de préparer leurs cours dans l'une des classes de l'école primaire Jules Sagary à Saint-Jans-Cappel, le 01 septembre 2009 à la veille de la rentrée scolaire des élèves.
Des professeurs se réunissent afin de préparer leurs cours dans l'une des classes de l'école primaire Jules Sagary à Saint-Jans-Cappel, le 01 septembre 2009 à la veille de la rentrée scolaire des élèves. Crédit : AFP PHOTO PHILIPPE HUGUEN
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

A moins de deux mois des vacances d'été, le ministère de l'Education nationale hésite sur la date officielle de la prochaine rentrée, la pré-rentrée des profs étant repoussée d'août à septembre, selon des syndicats. "Personne n'y comprend plus rien", a déclaré jeudi le secrétaire général du SE-Unsa, deuxième syndicat de l'éducation, Christian Chevalier.

"C'est un cafouillis général" a confirmé le secrétaire général du SNUipp, principal syndicat d'enseignants de l'école primaire, Sébastien Sihr. Jeudi, le Snes-FSU, puissant syndicat du secondaire, a annoncé sur Twitter que les enseignants ne feraient par leur pré-rentrée le vendredi 29 août, comme prévu dans le calendrier officiel pour la rentrée 2014, mais le 1er septembre, le jour de la rentrée des élèves.

"Problèmes de garde"

"Le tout-en-un n'est pas possible: si on déplace la pré-rentrée, il faut aussi déplacer la rentrée", a estimé Christian Chevalier, ajoutant qu'"il y a des choses à expliquer" avec la mise en place des nouveaux rythmes scolaires.

À lire aussi
Des élèves de terminales en pleine épreuve du baccalauréat Education
Bac 2019 : découvrez les corrigés de l'épreuve d'anglais LV1

Un report de la rentrée des élèves pourrait entraîner "des problèmes de garde", a averti la Peep. "C'est-à-dire que les mairies doivent ouvrir leurs centres de loisirs, les parents s'organiser pour le primaire, soit prendre une journée", a expliqué la présidente de la PEEP, la deuxième fédération de parents d'élèves, Valérie Marty.

Garantie orale

Les lycéens ont également exprimé leur "inquiétude", le premier syndicat des lycéens (UNL) déplorant sur Twitter que la pré-rentrée, "nécessaire au bon déroulement d'une année scolaire, soit remise en question".

Selon des syndicats, Benoît Hamon a donné une garantie orale lors d'une rencontre mardi avec des organisation syndicales, qu'il y aurait un aménagement de la part du cabinet pour que les vacances ne se terminent pas en août. Le ministère de l'Education nationale n'a pas confirmé jeudi cette décision, sans non plus la démentir.

"Hamon découvre cette situation"

"Quitte à reculer sur tout, et pourquoi pas faire rentrer les personnels après les élèves?" a ironisé sur les réseaux sociaux le président du premier syndicat des chefs d'établissement (SNPDEN), Philippe Tournier. Selon Sébastien Sihr, qui était reçu jeudi rue de Grenelle, le ministère a "laissé entendre qu'il s'agirait d'"'un petit couac administratif', un problème technique". "Il semblerait que Benoît Hamon découvre cette situation-là", a-t-il ajouté.

L'annonce en début d'année d'une rentrée fin août pour les trois prochaines rentrées en 2014, 2015 et 2016, avait provoqué un tollé chez les profs contraints à raccourcir leurs vacances. Un préavis de grève avait été déposé pour la journée du 29 août.

"Le plus sage serait qu'on décale tout"

"Il faut très vite que le ministre mette fin à cette confusion généralisée et précise les choses. Le plus sage serait qu'on décale tout avec une pré-rentrée le 1er septembre et la rentrée le 2", a déclaré Sébastien Sihr.

Selon des syndicats, le ministre de l'Education nationale Benoît Hamon doit annoncer le report de la pré-rentrée vendredi lors du Conseil supérieur de l'éducation (CSE). "Ce changement ne veut pas dire qu'il n'y aura pas de réunions préparatoires des enseignants", précise Frédérique Rolet, cosecrétaire générale du Snes-FSU.

"La pré-rentrée est indispensable"

"Une rentrée ne s'improvise pas, ni dans le premier, ni dans le second degré. La pré-rentrée est indispensable à la cohésion de l'équipe, à l'accueil des nouveaux, aux derniers ajustements techniques (emplois du temps, composition des classes, tableaux de service), à la finalisation des projets", a souligné le SE-Unsa.

Les enseignants font traditionnellement leur rentrée un jour avant les élèves, une seconde journée de réunions de préparation étant organisée au cours de l'année. La prochaine rentrée des classes concernera un million de personnels essentiellement enseignants et 12 millions d'élèves.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Société Rentrée scolaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772022605
La date de la rentrée scolaire 2014 incertaine, la pré-rentrée des profs repoussée en septembre
La date de la rentrée scolaire 2014 incertaine, la pré-rentrée des profs repoussée en septembre
La pré-rentrée des profs a été repoussée d'août à septembre, selon des syndicats. Le ministère de l'Education nationale hésite sur la date officielle de la prochaine rentrée.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/la-date-de-la-rentree-2014-incertaine-la-pre-rentree-des-enseignants-repoussee-en-septembre-7772022605
2014-05-16 06:44:56
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-delEtAs_n3qi6QThJPKeQ/330v220-2/online/image/2014/0516/7772022653_des-professeurs-se-reunissent-afin-de-preparer-leurs-cours-dans-l-une-des-classes-de-l-ecole-primaire-jules-sagary-a-saint-jans-cappel-le-01-septembre-2009-a-la-veille-de-la-rentree-scolaire-des-eleves.jpg