1 min de lecture Syndicats

L'U2P, la nouvelle union des artisans et des libéraux

INFO RTL - Le nouveau nom de la fusion patronale, entre l'Union professionnelle artisanale et l'Union nationale des professions libérales, est désormais connu.

Jean-Pierre Crouzet (UPA) avec François Hollande en octobre 2016
Jean-Pierre Crouzet (UPA) avec François Hollande en octobre 2016 Crédit : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Christophe Ponzio
Christophe Ponzio et AFP

Un nouveau nom à retenir. Le nom de l'organisation patronale, issue de la fusion entre l’Union professionnelle artisanale (UPA) et l'Union nationale des professions libérales (UNALP), est enfin connu. Selon nos informations, cette fusion s’appellera dorénavant l'U2P pour Union des entreprises de proximité

Le nouvel ensemble issu de cette petite révolution dans le monde patronal compte peser davantage face au Medef et à la CGPME pour défendre les intérêts des très petites entreprises (TPE) et des petites et moyennes entreprises (PME). Concrètement, l'ex-UNAPL devient une confédération active de la nouvelle structure de l'U2P, au côté des trois confédérations fondatrices de l'UPA (Capeb - bâtiment, CNAMS - services et fabrication - et CGAD - alimentation et hôtellerie-restauration) et de la CNATP (travaux publics), confédération associée.  

"On a besoin d'exprimer plus fortement ce que l'on représente dans notre pays, puisque bien souvent des lois sont prises qui ne correspondent pas à la majorité des entreprises et de leurs salariés",  expliquait fin octobre le président de l'ex-UPA, Jean-Pierre Crouzet. "Depuis des décennies, tout le monde nous adore, et pourtant, rien n'est fait pour nous", a-t-il déploré. 

Il y a en France 1,3 million d'entreprises de l'artisanat et du commerce de proximité, dans les secteurs du bâtiment, des travaux publics, de la fabrication, des services, de l'alimentation et de l'hôtellerie-restauration, tandis que les professions libérales représentent un million d'entreprises et un million de salariés.  

À lire aussi
Didier Mathis dans les studios de RTL, le 11 décembre 2019 retraites
Retraites : pour l'UNSA, le discours de Philippe a amplifié la colère des cheminots

Cette fusion intervient dans un contexte de profondes mutations pour les organisations patronales, qui doivent déposer d'ici la fin de l'année des dossiers pour que puisse être mesurée leur représentativité, essentielle pour la répartition des sièges dans les instances paritaires et celle des fonds de financement du paritarisme. Les libéraux sont "des professionnels avec qui nous partageons les mêmes objectifs", notamment en matière de fiscalité ou de droit du travail, a indiqué Jean-Pierre Crouzet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syndicats Patronat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants