1 min de lecture Le journal

L'amiante reste une bombe à retardement

LE JOURNAL – Selon les estimations de l'INVS, l'amiante pourrait provoquer 100.000 décès d'ici 2050. Certains spécialistes emploient même le terme d'"épidémie". - Le journal de 19h, du 22 août 2014.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
L'amiante reste une bombe à retardement Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Céline Landreau
Céline Landreau et La rédaction de RTL

L'Institut de veille sanitaire (INVS) a estimé entre 68 000 et 100 000 le nombre de morts que pourrait provoquer l'amiante d'ici 2050 en France. Selon un rapport du Haut Conseil de la santé publique (HSCP), entre 50 000 et 75 000 cas se présenteraient comme un cancer du poumon. Entre 18 000 et 25 000 prendraient en revanche la forme d'un mésothéliome, un cancer de la plèvre.


Dans 80 % des cas, les décès seraient dus à l'inhalation des fibres d'amiantes. Ce sont de très fines particules qui se déposent dans le poumon sans que les symptômes de la maladie n'apparaissent dans l'immédiat.


Notons que le pic de mortalité de la pathologie a été atteint dans les années 2000, peu après l'interdiction complète de l'utilisation de l'amiante en 1997. Depuis, les chiffres commencent à se stabiliser mais ils restent alarmants.

À écouter également dans ce journal

- Championnats d'Europe de natation : Florent Manaudou décroche la médaille d'or du 100 m nage libre. La deuxième place du podium revient à son compatriote Fabien Gilot.
- Un Algérien âgé de 51 ans est décédé jeudi soir lors de son transfert vers l'aéroport où un avion l'attendait pour le renvoyer en Algérie. Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte le parquet de Bobigny.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants