1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. L'Agence française pour la biodiversité officiellement lancée
1 min de lecture

L'Agence française pour la biodiversité officiellement lancée

L'Agence française pour la biodiversité (AFB) est opérationnelle depuis le 1er janvier. Elle est présidée par le scientifique Hubert Reeves.

La biodiversité est en baisse en Île-de-France
La biodiversité est en baisse en Île-de-France
Crédit : iStock
Virginie Garin : l'Agence française pour la biodiversité officiellement lancée
01:47
L'Agence française pour la biodiversité officiellement lancée
01:49
Virginie Garin

L'Agence française pour la biodiversité (AFB) a été créée pour préserver les espèces (les oiseaux, les insectes, les plantes). Un tiers des oiseaux en France, par exemple, sont menacés. C'est le cas de l'hirondelle de fenêtre ou de l’alouette des champs. Dans les cultures de blé de la Beauce, la population de papillons a pratiquement été divisée par deux en dix ans. Les papillons, comme les abeilles, pollinisent les cultures. C'est utile.

Cette agence va préconiser des bonnes pratiques pour réduire les pesticides. Elle va essayer d'empêcher l'artificialisation des sols. La nature fond comme une peau de chagrin en France : l'équivalent d'un département disparaît tous les sept ans. Dans les projet d'urbanisme, l'agence veillera à ce que les espèces en danger puisse être protégées, qu'on leur réserve des corridors écologiques pour se reproduire, qu'on construise des mares pour abriter les grenouilles.

Déjà des mauvais signaux

Cette agence est en fait une fusion de quatre organismes qui existaient : les Parcs nationaux de France (PNF), l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (ONEMA), l'Agence des aires marines protégées (AAMP) et l'Atelier technique des espaces naturels (ATEN). En tout 1.200 personnes vont être réunies sur trois pôles à Montpellier, Vincennes et Brest.

Elle était demandée depuis longtemps par les protecteurs de la nature, même s'ils voient déjà quelques mauvais signaux. Les chasseurs ont refusé d'en faire partie. Le budget a déjà amputé de 70 millions d'euros dans la dernière Loi de finances (sur 220, ça fait beaucoup). Les hirondelles ne font pas le printemps, mais elles ont de quoi s'inquiéter un peu.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/