1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. L'affaire Gilles Tourny: amis à mort
3 min de lecture

L'affaire Gilles Tourny: amis à mort

REPLAY - Une affaire sans témoins, sans preuves matérielles, sans arme... Pourtant l’’enquête criminelle a désigné un suspect N°1.

Jacques Pradel
Jacques Pradel
Crédit : Nicolas Gouhier / RTL
L'affaire Gilles Tourny: amis à mort
46:43
Jacques Pradel & Emilien Vinee

Nous ouvrons ce soir le dossier d’un meurtre non élucidé, survenu dans la nuit du 23 mars 2016, dans une maison du petit village de Chateaumeillant, situé entre Chateauroux et Montluçon, dans le département du Cher.


Cette nuit-là un ouvrier en retraite, âgé d’une soixantaine d’années, Fernado Mourrao, est abattu chez lui de 4 balles, dont 2 en pleine tête. Le pavillon voisin est occupé par un couple ami de la victime, Gilles Tourny, 67 ans, et sa femme simone. Ils se connaissent depuis près de 40 ans !


Premier élément étrange de l’affaire, ni Gilles, ni Simone n’entendront les coups de feu !
Gilles découvre le corps de son ami deux jours plus tard, le 25 mars. Il avait été appelé par la soeur de la victime, inquiète de ne pas avoir reçu sa visite pour boire un café, comme tous les matins.


Pour les enquêteurs la scène de crime laisse penser que le meurtrier  était très déterminé et n’a laissé à la victime aucune chance de s’en sortir. Plusieurs balles avaient été tirées de l’extérieur, mais Fernando a ensuite eté achevé à l’intérieur de la maison.

À lire aussi


Autre constatation, toutes les pièces étaient en grand désordre, comme si on avait voulu simuler un cambriolage qui aurait mal tourné. La voiture de la victime, retrouvée dans le garage avait été soigneusement nettoyée, au point que les enquêteurs, n’y ont trouvé aucun indice exploitable, même pas l’ADN du propriétaire.


Après la mise en garde à vue de plusieurs suspects ressortis libre, Gilles Tourny sera finalement suspecté à cause de certaines contradictions dans ses déclarations, et la découverte chez lui d’une arme du même calibre que celui ayant servi au meurtre et qu’on n’a jamais retrouvée ! L’arme saisie chez lui n’était pas l’arme du crime ! Malgré tout, il est incarcéré pendant quatre mois avant d’être remis en liberté mais mis en examen pour meurtre en février 2017.


Il attend maintenant que la justice décide de le déferrer devant une cour d’assises, ou au contraire de le faire bénéficier d’un non-lieu au vu des maigres charges réunies selon lui par les enquêteurs. Nous faisons le point sur cette enquête controversée avec Me Sylvain Cormier, l’avocat de Gilles Tourny , le criminaliste Roger-Marc Moreau et Me Juiette Chapelle, avocate de plusieurs frères et sœurs de la victime. Ils nous diront qu’au-delà de 
l’innocence de Gilles Tourny, ils veulent surtout découvrir la vérité.

Nos invités

Me Sylvain Cormier, du barreau de Lyon avocat de Gilles Tourny, Roger-Marc Moreau criminaliste au service des justiciables qui se disent victimes de dysfonctionnements de l'institution judiciaire, Me Juliette Chapelle, du barreau Paris avocate d’une parties des parties civiles, elle représente 4 des 6 frères et sœurs de la victime





L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/