2 min de lecture Société

Jours fériés : les ponts de mai auront peu d'impact sur la croissance française

ÉDITO - Cette année, mai n'aura été qu'une suite de congés et de ponts. Cela n'a pas été un bon mois pour les patrons. Pourtant, l'économie n'y a pas perdu grand-chose.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Jours fériés : les ponts de mai auront peu d'impact sur la croissance française Crédit Image : SIPA | Crédit Média : François Lenglet | Durée : | Date : La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Loïc Farge

La France termine, avec le lundi de Pentecôte, une impressionnante série de ponts sur le mois de mai. C'est vrai qu'il y a eu, cette année, un nombre particulièrement élevé de jours fériés tombant sur un jour de semaine.

C'est une conjoncture qui arrive assez rarement. On l'a trouvée en 2015 et en 1972, et on ne devrait pas la revoir avant 2046. C'est dire que ce n'est pas si fréquent. Pour autant, l'impact sur la croissance ne devrait pas être si fort que cela. L'Insee l'évalue à 0,02% du PIB, sur une croissance attendue à 2%. Vous voyez que l'impact ne serait que d’un centième de l'activité espérée pour 2018.

D'abord, lorsqu'on dénombre les jours travaillés sur toute l’année, la différence avec 2017 n'est pas si grande. Il n'y a guère qu'un jour d’écart. Ensuite, il y a plusieurs mécanismes qui compensent. À commencer par les transferts d'activité. Durant les ponts, la consommation de carburant augmente car les Français voyagent, tout comme progresse l'activité des restaurants, des hôtels et des musées.

Simples transferts

À lire aussi
L'invité de RTL société
"Le burkini n'est pas une tradition ancestrale ou religieuse", selon un député LR

La production de l'industrie dégonfle, au profit de la production des services, stimulée par la demande des ménages. Les concessionnaires vous expliqueront qu'ils ne vendent plus de voitures au mois de mai, mais que leurs plans de charge pour l'atelier ne désemplit pas, parce que tout le monde fait sa révision, en prévision des grands week-end ou des vacances. Ce qu'ils perdent sur un tableau, ils le gagnent sur l’autre.
 
Au total l'économie française s'y retrouve, si vous prenez en compte l'ensemble du territoire national. Car l'activité change non seulement de secteur, mais aussi de région. Le PIB des métropoles ralentit, alors que celui des côtes et des régions touristiques s'envole.
En clair, il s'agit de transferts - qui n'affectent pas l'ordre de grandeur de la croissance - et aussi de décalage dans le temps qui, eux aussi, sont neutres, parce que quand on évalue le PIB sur une année ça ne change rien.

Les RTT, la spécificité française

Si vous devez faire des courses, vous les ferez de toutes façon. Même si c'est trois jours plus tard, parce que les magasins sont fermés. Il y a des phénomènes de rattrapage.

C'est vrai pourtant que cette année, les grèves des transports - à la SNCF en particulier - vont compliquer les transferts et les rattrapages. Il est probable qu'il y ait des déplacements et des opportunités d'affaires qui soient tout simplement perdus, à cause de cette grève. Cette année, les réservations de vacances sont d'ailleurs inférieures de 20% à celles de l’année dernière.

La France n'a pas davantage de jours fériés que les autres pays. Avec onze jours fériés, elle se situe dans la moyenne, et bien en-deçà du Japon, par exemple, qui en a quinze, ou de l’Espagne (14), le Portugal ou la Pologne (13).

La vraie spécificité française, ce sont les RTT, qui rallongent considérablement les congés et font de notre pays l'un de ceux où les vacances sont les plus longues au monde.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793468060
Jours fériés : les ponts de mai auront peu d'impact sur la croissance française
Jours fériés : les ponts de mai auront peu d'impact sur la croissance française
ÉDITO - Cette année, mai n'aura été qu'une suite de congés et de ponts. Cela n'a pas été un bon mois pour les patrons. Pourtant, l'économie n'y a pas perdu grand-chose.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/jours-feries-les-ponts-de-mai-auront-peu-d-impact-sur-la-croissance-francaise-7793468060
2018-05-21 10:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2Fp06sLPRXMomkZ9Uoga7g/330v220-2/online/image/2018/0312/7792583777_un-salarie-ponce-la-peinture-d-une-voiture-de-transilien-de-passage-au-technicentre-lors-de-sa-maintenance-illustration.jpg