1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Jihad en Syrie : un recruteur arrêté à Nice
1 min de lecture

Jihad en Syrie : un recruteur arrêté à Nice

Un homme de 22 ans, d'origine tchétchène est soupçonné d'avoir payé le billet d'avion d'une jeune fille de 16 ans qui s'apprêtait à prendre un vol pour la Turquie avec le projet de se rendre en Syrie.

Les membres d'un groupe djihadiste, en Syrie, près d'Alep, le 19 juillet 2012.
Les membres d'un groupe djihadiste, en Syrie, près d'Alep, le 19 juillet 2012.
Crédit : AFP
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

Un homme de 22 ans d'origine tchétchène, soupçonné de recruter pour le jihad en Syrie, a été arrêté samedi à l'aéroport de Nice, a annoncé dimanche 31 août le ministère de l'Intérieur.

L'homme a été placé en garde à vue, soupçonné d'avoir payé en liquide le billet d'avion d'une jeune fille de 16 ans qui s'apprêtait à prendre un vol pour la Turquie avec le projet de se rendre en Syrie, selon un communiqué de Bernard Cazeneuve. Les effectifs de la Police aux frontières (PAF) ont été alertés par la compagnie aérienne Turkish Airlines de l'achat d'un billet d'avion samedi à Nice par la jeune fille, escortée par une femme voilée.

Il aurait payé un billet d'avion pour la Turquie à une ado de 16 ans

Peu convaincus par les déclarations de la jeune fille, qui disait vouloir rendre visite à Istanbul à sa grand-mère, les policiers de la PAF ont contacté la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Contacté par les enquêteurs, le père de la jeune fille disait ignorer les intentions de sa fille et ne pas avoir de famille en Turquie. Comme le prévoit le plan gouvernemental anti-jihad, "le père a fait opposition à la sortie du territoire français de sa fille", a indiqué à l'AFP une source proche du dossier.

Les investigations ont ensuite permis à la brigade anti-criminalité de la Direction départementale de la sécurité publique des Alpes-maritimes d'interpeller samedi soir l'homme, soupçonné d'avoir payé le billet d'avion de la jeune fille. L'homme, déjà connu des enquêteurs de la DGSI, a été placé en garde à vue. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve s'est félicité de l'arrestation de ce "présumé recruteur et passeur dont le rôle reste à préciser mais qui devra s'expliquer devant ses juges".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/