1 min de lecture Patrimoine

Jean-Louis Debré nous livre les secrets de l'Assemblée nationale

REPLAY - Jean-Louis Debré, qui fut à la tête du perchoir sous Jacques Chirac, nous emmène dans les couloirs du Palais Bourbon.

Sophie Aurenche Les Trésors de la République Sophie Aurenche
>
Jean-Louis Debré nous livre les secrets de l'Assemblée nationale Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Sophie Aurenche | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Aurenche et Loïc Farge

Quel bonheur de visiter l'Assemblée nationale avec le meilleur guide qui soit : Jean-Louis Debré, ancien président du Palais Bourbon entre 2002 et 2007. Enfant, il faisait du patin à roulettes ici dans les couloirs et les sous-sols, lorsque son illustre père, Michel Debré, était ministre. Il connait tout. "J'aime cette maison. Être au cœur du cœur de la démocratie, c'était un honneur, un bonheur et une joie", confie-t-il.

Les souvenirs se bousculent. Jean-Louis Debré nous convie à faire le chemin que fait le président de l'Assemblée lorsqu'il vient présider les séances. "Il traverse cette magnifique salle des fêtes illuminée, et la Garde républicaine le prend en charge pour que personne ne l'empêche de monter au perchoir. Car c'est à ce moment-là que juridiquement l'Assemblée est constituée", explique-t-il.

Nous voici maintenant dans l'hémicycle, "là où la démocratie se fait transparente". Du perchoir, le président surplombe les 577 fauteuils en velours rouge des députés. Un hémicycle fait de boiseries, de colonnes, de sculptures et de peintures au plafond. À la fin des séances, les députés les plus en vue passent par une salle emblématique : la salle des Quatre colonnes.

Des journalistes se tiennent dans la salle des Quatre colonnes à l'Assemblée
Des journalistes se tiennent dans la salle des Quatre colonnes à l'Assemblée Crédit : AFP / Bertrand Guay
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Patrimoine Assemblée nationale Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants