1 min de lecture Société

Interdiction du niqab : la France "condamnée" par un groupe d'experts de l'ONU

Un groupe d'experts de l'ONU a "condamné" mardi 23 octobre la France pour avoir verbalisé en 2012 deux femmes qui portaient le voile islamique intégral, demandant à Paris de "compenser" les plaignantes et de réviser sa loi.

Une professeure de l'école musulmane du sud de la France en 2011 dans sa burqa
Une professeure de l'école musulmane du sud de la France en 2011 dans sa burqa Crédit : BORDAS/SIPA
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
et AFP

Deux femmes avaient saisi le Comité des droits de l'Homme des Nations unies, après avoir été condamnées en France pour port du voile islamique. Mardi 23 octobre, un groupe d'experts de l'ONU a rendu ses conclusions : ils demandent à Paris de compenser les plaignantes et de réviser la loi datant du quinquennat de Sarkozy en 2010. 


Aujourd'hui, le port du voile intégra, burqa ou niqab, est une infraction punie d'une contravention. Pour ces experts, cette loi votée sous Nicolas Sarkozy et qui avait beaucoup remué les débats porterait atteinte à la liberté religieuse et créerait une discrimination entre les citoyens français. 

Le Comité ne peut pas sanctionner la France, mais cet avis a tout de même une valeur étant donné que Paris a ratifié le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, et a reconnu la compétence du comité des droits de l'Homme des Nations unies. Son avis se heurte toutefois à celui de la CEDH (Cour européenne des droits de l'Homme) qui a validé deux fois l'interdiction du voile intégral. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Port du voile Voile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants