2 min de lecture Inondations

Inondations dans les Alpes-Maritimes : le bilan passe à 17 morts et quatre disparus

Face aux dégâts considérables provoqués par les inondations sur la Côte d'Azur, François Hollande s'est rendu dans les localités sinistrées.

Mandelieu-la-Napoule, le 4 octobre 2015.
Mandelieu-la-Napoule, le 4 octobre 2015. Crédit : BORIS HORVAT / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Alors qu'un précédent bilan faisait état de 16 morts et 5 disparus, le bilan des intempéries qui ont frappé dans la nuit la Côte d'Azur, de Mandelieu-la-Napoule à Nice porte désormais le nombre de morts à 17 et celui des disparus à 4, selon la préfecture des Alpes-Maritimes.

Le bilan a évolué après la découverte du corps d'une victime à Cannes, tuée dans un accident de la route provoqué par les intempéries. La commune la plus durement sinistrée par ces intempéries a été Mandelieu-la-Napoule, près de Cannes, où 7 personnes ont été tuées, prises au piège dans des parkings souterrains d'où elles tentaient de sortir leur voiture.

L'état de catastrophe naturelle reconnu

En deux jours, la zone littorale a reçu l’équivalent en pluie d’un mois d’octobre moyen, soit 10% des précipitations annuelles, qui a paralysé en partie le trafic ferroviaire, autoroutier, et routier secondaire. Trois personnes âgées ont péri noyées dans une maison de retraite près d'Antibes. Trois autres victimes ont été découvertes dans leur voiture à Vallauris-Golfe-Juan. Le véhicule a été pris par les eaux en empruntant un petit tunnel. À Mandelieu-la-Napoule, quatre corps ont été retrouvés et quatre autres personnes étaient toujours recherchées. "Cela s'est passé dans des immeubles où les gens ont voulu mettre leur voiture à l'abri et ont été emportés par une lame d'eau", a précisé à l'AFP le préfet des Alpes maritimes Adolphe Colrat. 

Le président de la République, qui a tenu à saluer le travail de l'ensemble "des agents des secours, des sapeurs-pompiers, des agents des villes touchées", a également déclaré aux sinistrés que "dans ces moments, il faut que nous soyons rapides, efficaces et coordonnés". Pour preuve, l'État prendra sa part, dès mercredi au Conseil des ministres, par la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle" et les indemnisations seront versées dans un délai de trois mois.

À lire aussi
Les gens construisent des barrières anti-inondations à côté d'une rue inondée à Jiujiang dans la province centrale du Jiangxi en Chine le 13 juillet 2020. intempéries
DIAPORAMA - Inondations en Chine : 140 morts ou disparus, Wuhan menacée

Coulées de boue, arbres couchés sur la promenade des Anglais à Nice, gares et routes inondées... Outre le bilan humain, le bilan matériel est en effet considérable dans les villes

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Inondations Alpes-Maritimes Intempéries
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants