1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Helena Noguerra : "Ne pas demander la nationalité française, c'est mon acte politique"
1 min de lecture

Helena Noguerra : "Ne pas demander la nationalité française, c'est mon acte politique"

INVITÉE RTL - L'artiste qui paye ses impôts en France depuis 32 ans voudrait avoir le droit de vote dans le pays, même si elle n'a pas la nationalité française.

Helena Noguerra dans Le Grand Studio RTL
Helena Noguerra dans Le Grand Studio RTL
Helena Noguerra : "Ne pas demander la nationalité française, c'est mon acte politique"
00:51:31
Helena Noguerra : "Ne pas demander la nationalité française, c'est mon acte politique"
00:51:16
micros
La rédaction numérique de RTL

Chanteuse, actrice, écrivain. À 48 ans, Helena Noguerra est une artiste complète et publie son nouveau roman Ciao Amore chez Flammarion. Une histoire d'amour brûlante, un thriller passionné où un couple s'attire et se fuit. Invitée du Journal inattendu, Helena Noguerra est notamment revenue sur son rapport à la culture. Enfant, se cultiver était une obligation à la maison. "On ne regardait pas le Hit Parade, on devait regarder Apostrophe". C'est d'ailleurs cette émission qui a inspiré l'un des tatouages de l'artiste.

À la fin de son émission, Bernard Pivot demandait à ses invités quel mot de la langue française ils préféraient. Une question que s'est longtemps posée Helena Noguerra, avant d'en être sure, pour elle le plus beau mot de la langue française c'est inexorable.

Helena Noguerra a expliqué regretter ne pas pouvoir voter en France, étant de nationalité belge. "Je pourrais demander la nationalité française... Je ne la demande pas parce que c'est mon acte politique à moi", explique-t-elle. "Ça fait 32 ans que je paye rubis sur l'ongle et sans poser de problème mes impôts en France, donc je participe à la vie sociale française donc j'aimerais qu'à un moment donné on me donne le droit de voter ici. Je veux rester Belge".

Pour l'artiste, le fait qu'elle paye ses impôts en France depuis toutes ses années devraient inciter l'État à lui accorder "le droit de choisir la personne qui va gérer le portefeuille auquel je participe". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/