1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Haute-Loire : le corps d'un nouveau-né portant des traces de strangulation découvert
1 min de lecture

Haute-Loire : le corps d'un nouveau-né portant des traces de strangulation découvert

Le corps sans vie d'un nourrisson a été retrouvé par la mère de la parturiente sur son lit. La jeune femme a été emmenée à l'hôpital.

Un camion de pompiers (illustration).
Un camion de pompiers (illustration).
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le corps d'un nouveau-né portant des marques de strangulation a été retrouvé au domicile d'une femme de 28 ans qui vit avec sa famille à Saugues (Haute-Loire) et a été hospitalisée, a-t-on appris vendredi auprès du procureur du Puy-en-Velay.

Appelés vendredi en fin de matinée, les pompiers ont découvert le corps d'un nouveau-né, bien constitué et de sexe masculin, dans un sac poubelle, lui même placé dans une boîte, dans une maison à Saugues (Haute-Loire), selon une source proche de l'enquête et le procureur du Puy-en-Velay, Jacques Louvier. "C'est la mère de la parturiente qui a appelé les secours. Cette dernière a été transportée à l'hôpital", après son accouchement. Hospitalisée au Puy-en-Velay, elle n'a pu être entendue à ce stade, a précisé le procureur.

Le corps du nourrisson découvert sur le lit

C'est en entrant dans la chambre de sa fille vendredi matin, pour aérer la pièce, que la mère de la jeune femme a raconté avoir découvert le corps du nourrisson sur le lit, avec des vêtements tâchés de sang autour. La mère de la jeune femme "a paniqué, et a mis le bébé dans un sac. Elle a aussi lavé les vêtements de la parturiente. Ces propos n'ont pas été encore corroborés par sa fille", toujours hospitalisée, a précisé le procureur.

Le médecin a immédiatement constaté que le bébé portait des traces de strangulation. S'il s'agit d'un "déni de grossesse", il n'était pas encore établi que la jeune femme ignorait son état. Elle avait néanmoins caché sa grossesse à son entourage, dont sa propre mère qui a affirmé ne pas être au courant, selon des premiers éléments. Une perquisition a été menée dans la maison à la demande du procureur, qui n'a rien donné.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/