1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Gynécologie : un rapport tire la sonnette d'alarme sur les normes d'hygiène
1 min de lecture

Gynécologie : un rapport tire la sonnette d'alarme sur les normes d'hygiène

Un rapport publié dans "Le Parisien" s'alarme du système français et explique que les sondes utilisées pour des échographies ne sont pas lavées méthodiquement entre chaque patiente.

Les normes d'hygiène en France en "20 ans de retard"
Les normes d'hygiène en France en "20 ans de retard"
Crédit : iStock / Getty Images Plus
Gynécologie : un rapport tire la sonnette d'alarme sur les normes d'hygiène
05:34
Gynécologie : un rapport tire la sonnette d'alarme sur les normes d'hygiène
05:35
Isabelle Choquet & Arièle Bonte

Savez-vous pourquoi certaines femmes demandent le premier rendez-vous gynécologique de la journée ? C'est, pour elles, la seule façon d'être assurées d'avoir une sonde propre en cas d'examen intime. C'est ce qu'affirme le radiologue Guy Frija, dans l'édition du Parisien datée du vendredi 26 octobre. 

Le quotidien révèle par ailleurs un rapport alarmant sur l'hygiène hospitalière. Entre deux patientes, les sondes ne sont pas désinfectées entièrement. En cause ? La règle française qui impose ce nettoyage une fois par jour seulement. Le reste du temps, la sonde est protégée à l'aide d'un espèce de gros préservatif, puis nettoyée à l'aide d'une lingette. "Notre système est une incohérence mondiale, nous avons 20 ans de retard", disent les auteurs de ce rapport, "car nos normes d'hygiène sont inférieures à toutes celles préconisées au niveau européen et même mondial". 

L'usage de ces sondes représente 4 millions d'examens par an. Ce problème ne considère d'ailleurs pas seulement les femmes puisque les hommes aussi peuvent avoir recours à ces sondes dans le cadre d'échographie de surveillance de la prostate ou la vessie. En cas d'incident, les spécialistes prédisent un scandale sanitaire. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/