1 min de lecture Braquage

Grand banditisme : mystérieuse disparition d'un ex-détenu à Marseille

INFO RTL - Éric Alboréo, condamné pour un braquage mortel en 1999 et sorti de prison en 2010, s'est volatilisé dans la région de Marseille.

Les enquêteurs de la PJ de Marseille évoquent l'hypothèse d'un règlement de compte
Les enquêteurs de la PJ de Marseille évoquent l'hypothèse d'un règlement de compte Crédit : AFP / MARTIN BUREAU
Damien Delseny Journaliste RTL

La police judiciaire de Marseille enquête sur la mystérieuse disparition d'un homme fiché au grand banditisme. 

Eric Alboréo, 50 ans, condamné pour le braquage mortel d'un convoyeur de fonds en 1999, et sorti de prison depuis peu s'est volatilisé à la sortie d'un rendez-vous médical dans la région marseillaise.

L'hypothèse d'un règlement de compte est évoquée

A 50 ans, Eric Alboréo a la réputation d'être un dur. C'était le bras droit de Pascal Payet, surnommé le roi de la belle. En 2003, Pascal Payet était d'ailleurs venu libérer son ami Alboréo de la prison de Luynes en hélicoptère. Les deux hommes avaient été repris un mois plus tard. Retour à la case prison. 

Atteint d'un cancer du poumon depuis 2008, Alboréo a été libéré avant la fin de sa peine en 2010 pour raisons médicales. Il a même fait condamner l'état français en 2011 par la cour européenne des droits de l'homme pour de mauvais traitements subis lorsqu'il était détenu.

Les enquêteurs de la PJ de Marseille et les proches d'Éric Alboréo ne croient pas du tout à une disparition volontaire et l'hypothèse d'un règlement de compte est évoquée. Mais pour l'instant aucun corps ni aucun indice n'ont pu être découvert.

>
La mystérieuse disparition d'Éric Alboréo Crédit Média : Thomas Delseny | Durée : | Date :
Lire la suite
Braquage Banditisme Bouches-du-rhône
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants