1 min de lecture Innovation

Fukushima : un robot français chargé de récupérer le combustible

REPLAY - Quatre ans après le tragique 11 mars 2011, les Japonais sont toujours engagés dans un gigantesque chantier de décontamination de la centrale nucléaire. La technologie française est sollicitée.

>
Fukushima : un robot français chargé de récupérer le combustible Crédit Image : AFP / Archives, Shizuo Kambayashi | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date :
Virgine Garin
Virginie Garin Journaliste RTL

À Fukushima, la situation est toujours très compliquée. Il y a 6.000 ouvriers qui se relaient. Ils ne peuvent pas rester en permanence : la radioactivité est trop forte. Trois réacteurs sont toujours éventrés, avec à l'intérieur le combustible nucléaire. C'est la partie la plus critique, qu'il va falloir aller chercher. C'est un robot français donc qui va s'en occuper.

Le combustible a fondu avec les explosions. Il ressemble à du magma de volcan. Aucun humain ne peut s'en approcher. Le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) a donc mis au point un bras articulé qui va aller faire le travail.

Il va découper au laser ce combustible. Il va en faire des petits cubes de 10 centimètres de côté, qui seront enfermés dans des caissons puis traités.

Des fuites d'eau inquiétantes

Quand ce laser français aura nettoyé les trois réacteurs, alors seulement le démantèlement de la centrale pourra commencer. Ce laser va débuter sa mission en 2020. Avant, il va falloir continuer à refroidir les réacteurs. Tous les jours, ils sont arrosés avec de l'eau.

À lire aussi
Smart Sofa Miliboo Connecté
Canapé : on a testé le Smart Sofa Miliboo qui veut remplacer le home cinéma

Cette eau est un autre problème, car elle est contaminée. Elle est stockée dans des bassins immenses qui arrivent à saturation. Il y a des fuites. L'eau se retrouve dans le Pacifique. Des poissons radioactifs sont péchés régulièrement près de la centrale.

Les Japonais testent toutes sortes de technologies pour colmater les fuites. Cet été, ils vont même construire un mur de glace : une tranchée souterraine qui sera refroidie en permanence à la neige carbonique pour empêcher l'eau de passer. Pour démanteler de Fukushima, il faudra au moins quarante ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Innovation Fukushima Nucléaire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants