1 min de lecture Religions

France : trois religieux musulman, juif et chrétien décorés par le Maroc

Trois religieux français représentants des religions musulmane, juive et chrétienne vont être décoré par Mohamed VI.

L'Institut du monde arabe à Paris, le 12 janvier 2015.
L'Institut du monde arabe à Paris, le 12 janvier 2015.
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le Maroc va décorer trois représentants en France des religions musulmane, juive et catholique recevront dimanche à l'Institut du monde arabe (IMA), en présence de Manuel Valls, a annoncé vendredi 30 janvier l'IMA.

Les trois personnalités décorées sont le recteur de la mosquée d'Evry (Essonne), Khalil Merroun, le rabbin de Ris-Orangis (Essonne), Michel Serfaty, et l'évêque d'Evry, Michel Dubost.

Le roi Mohamed VI représenté par la princesse Lalla Meryem

Le Premier ministre Manuel Valls, ancien maire d'Evry, prononcera une allocution lors de cette cérémonie à laquelle le roi du Maroc sera représenté par la princesse Lalla Meryem. Seront également présents le ministre marocain des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, qui est aussi écrivain et historien, et Serge Berdugo, secrétaire général des Communautés israélites du Maroc.

Le président François Hollande s'est rendu à l'IMA le 15 janvier, une semaine après les attentats à Paris, pour ouvrir le premier forum international "Renouveaux du monde arabe". "Nous sommes tous Charlie" a été apposé en lettres rouges en français et en arabe sur la façade de l'IMA, en hommage à l'équipe de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, cible d'un attentat sanglant le 7 janvier.

À lire aussi
Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la Conférence des Évêques de France le 30 octobre 2020 religions
Jauge de 30 personnes pour les cultes : les évêques de France saisissent le Conseil d'État

Les relations entre Rabat et Paris sont tendues depuis le dépôt en France, en février 2014, de plaintes pour torture à l'encontre de hauts responsables marocains, notamment le patron du contre-espionnage Abdelattif Hammouchi.

François Hollande avait également inauguré une exposition sur "Le Maroc contemporain", à l'IMA. Il avait alors affirmé sa volonté de "dépasser toutes les difficultés" entre la France et le Maroc.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Maroc France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants